Histoire d'un voyage fait en brésil

Pages: 10 (2326 mots) Publié le: 5 janvier 2011
Communications du 5 décembre

Journée dédiée par Mme Mireille Lemahieu, présidente d’AF, aux nouvelles réalités de l’autisme Présentation d’un message vidéo « de circonstance « » transmis par Mme Morano, ministre.

Pr Arnold Munnich , pédiatre: l’autisme syndromique.

Partant de l’entité clinique décrite par Kanner et de celle de l a DSM IV de1980, le Pr a étudié 179 enfants, ens’interrogeant sur l’hétérogénéité constatée et en préconisant des améliorations. Il a pratiqué des investigations pour différencier les types d’autisme : selon l’âge : primaire et secondaire, selon le degré de sévérité :déficitaires et haut niveau.. Cela conduit à distinguer les classiques et les atypiques ; autisme « isolé » et autisme syndromique.
D’un point de vue étiologique, l’autismesyndromique renvoie à l’hypothèse génétique. Cette piste de recherche suppose une exploration clinique systématique et rigoureuse de la « co-morbidité génétique » de maladies associant un ou plusieurs symptômes de l’autisme pour déterminer si ce dernier à un forme syndromique ou non.
La démarche comporte 4 étapes : entretiens avec les parents, observations cliniques, enquête familiale, examen de l’enfantprésentant de l’autisme.
Elle a abouti à des catégorisations selon les cas:
anomalies mono génétiques (x fragile par exemple), la mutation constatée dans un gène présente plusieurs fonctions.
remaniements chromosomiques sur gènes contigus, avec micro-délétions: Cela nécessite de refaire des caryotypes à haute résolution afin de vérifier s’il s’agit d’accidents sporadiques non héréditaires, c’est àdire d’anomalies de novo = non transmises et apparues par mutation propre dans l’organisme du patient.
« En ce domaine, les progrès de la connaissance sont corrélés au progrès technique »
Autres réflexions à retenir : « Nommer le mal, c’est commencer à le soigner et rend possible un avenir meilleur » et « On commence à comprendre et tout devient possible ».

Pr Laurent Mottron : à la place deguérir l’autisme, s’adapter à une intelligence différente.

L’autisme non syndromique ne se guérit pas. On a donc cherché à exploiter le « sur-fonctionnement perceptif », à un bas niveau ( = concernant l’entrée de l’information dans les aires primaires du cerveau) par rapport à l’intelligence, pour développer des techniques d’apprentissage originales.
Diverses expérimentations montrent que,comparée à celle de personnes de QI identique, la perception « bas niveau » des autistes est plus performante (durée d’inspection plus brève, seuils de discrimination visuelle et auditive moins élevés…). On constate aussi une meilleure détection et manipulation des formes statiques (cubes de Khos, par exemple).
Mise en évidence par le test des matrices de Raven d’une intelligence « fluide », nonverbale, de niveau supérieur à leur QI verbal.. Cette intelligence n’est pas « adaptation ».
Relation entre perception de bas niveau et perception de niveau intermédiaire (= capacité à reconnaître et à manipuler les formes). Corrélation forte établie pour les autistes entre les habiletés visio-spatiales (cubes de Khos) et l’intelligence « fluide » mobilisée par les matrices de Raven. Non établi pourles « neuro-typiques » (= non-autistes). Ces capacités propres aux autistes ont-elles une structure commune avec les opérations cognitives ?
On fait l’hypothèse d’une « cartographie véridique ». Cela expliquerait :
L’hyperlexie de certains autistes (= don de repérer quasi instantanément l’isomorphie entre graphèmes et phonèmes)
L’oreille absolue, fréquente chez les autistes (= capacité de reliernom de la note et échelle tonale)
La maîtrise des calendriers pour déterminer le jour de la semaine correspondant à n’importe quelle date.
Les savoirs encyclopédiques descriptifs chez certains autistes.
Le Pr Mottron propose 4 recommandations :
présenter à l’enfant un langage chargé d’un maximum d’isomorphismes : l’enfant exposé à un matériel écrit, dictionnaire par exemple, ne va pas...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Histoire d’un voyage fait en la terre du brésil, 1578
  • histoire d'un voyage fait en la terre de brésil
  • Dissertation: histoire d’un voyage fait en terre de brésil
  • Commentaire histoire d'un voyage fait en la terre de brésil
  • Histoire d'un voyage au Brésil
  • lery
  • Jean de Léry , Histoire d'un voyage fait en terre du Brésil
  • Jean de léry histoire d'un voyage fait en la terre du brésil

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !