Honoré mercier

Pages: 11 (2653 mots) Publié le: 30 janvier 2013
HONORÉ MERCIER

Honoré Mercier est né le 15 octobre 1840, la même année où s’unissaient le Haut et le Bas-Canada. Lord Durham, gouverneur en chef de l’Amérique du Nord britannique, a été envoyé à titre de commissaire au Canada pour observer et évaluer les tensions qui faisaient rage au cœur des deux nations sur un même territoire, les Canadiens et les Britanniques. Le commissaire Durham a doncdéposé en 1839 un rapport qui identifiait les conflits comme étant de nature ethnique et politique. Ce dernier proposait entre autres : l’assimilation des Canadiens français, l’unification du Haut et du Bas-Canada et un gouvernement responsable. En 1840, dans un Canada-Uni, est né Honoré Mercier. Le climat qui régnait à l’époque, due à la rébellion des Patriotes ainsi qu’à la participation activede son père au sein de cette révolte, a largement influencé l’enfance d’Honoré. En effet, son père Jean-Baptiste Mercier a défendu l’idéologie patriotique en aidant quelques rebelles à franchir la frontière américaine. On peut donc prétendre que son intérêt pour la politique lui vient directement de son paternel. À St-Athanase d’Iberville, Honoré Mercier a grandi dans une famille relativementpauvre, mais son père est tout de même parvenu à lui offrir une éducation dans un collège de Jésuites à Montréal, le collège Ste-Marie, où il excelle en tant qu’élève. C’est en 1862 qu’il devient rédacteur au Courrier de St-Hyacinthe, un journal conservateur dans lequel il exprime haut et fort ses opinions et ses idées politiques. Ses écrits lui valent beaucoup de représailles et il se fait desennemis rapidement. Sa pensée politique est que : « l’intérêt national doit primer par-dessus tout et, déjà, retentit l’appel à l’unité. Il parle au nom de la patrie. Rien de moins! » (Bertrand, p.7) Il restera toujours fidèle à celle-ci. La même année, il entame sa formation en droit. C’est le 3 avril 1864 qu’il est admis au Barreau du Bas-Canada. Il est avocat, une profession dite respectable. En1866, il trouve l’amour dans les bras de Léopoldine Boivin avec qui il a eu un enfant. Celle-ci trouvera la mort en 1869. Toujours en 1866, il quitte le Courrier de St-Hyacinthe et rompt avec le parti conservateur pour se consacrer davantage à la politique du côté des libéraux. Ce n’est qu’en 1871 qu’il essuie ses larmes en épousant Virginie St-Denis. De cette union, cinq enfants sont nés.

Dès1864, les rumeurs entourant la Confédération canadienne ne lui plaisent pas. Il a la conviction que celle-ci n’est pas avantageuse pour les intérêts des Canadiens français. En 1867, ses craintes se confirment puisque la Confédération est adoptée. Selon lui, les pouvoirs accordés aux nouvelles provinces sont plus qu’insuffisants. Les partis politiques présents au Bas-Canada à cette époque ne répondentpas à ses aspirations. D’un côté, il y a les conservateurs qui sont pour la Confédération et de l’autre côté, il y a les libéraux qui sont contre cette dernière. C’est pour cette raison qu’il brise ses liens avec le parti conservateur. En 1871, il fonde un nouveau mouvement politique qui allie les libéraux et les conservateurs en un même parti. Il le nomme le Parti national. Globalement, le butde ce parti est de défendre les droits des Canadiens français à Ottawa. Il est le secrétaire de la section montréalaise de ce parti. Il le fonde en réaction directe à l’existence de la Confédération. À la tête de ce parti, Honoré se montre un organisateur et un orateur convaincant. Il laisse paraître un discours très nationaliste et il veut l’indépendance du Canada ce qui lui vaut des réprimandesdes chefs libéraux Mackenzie et Dorion. Cependant, en 1874, on lui fait savoir que sa candidature au sein de ce parti n’est plus souhaitée. Il quitte alors le parti et retourne à son ancienne profession d’avocat qu’il pratiquera à St-Hyacinthe. On dit que durant cette période, il demeure actif au plan politique.

En 1878, le parti libéral est au pouvoir avec à sa tête Henry-Gustave Joly de...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Merci
  • Merci
  • Merci
  • Merci
  • Merci
  • Merci
  • Merci
  • Merci

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !