Hsgh

Pages: 5 (1198 mots) Publié le: 27 février 2013
Avantages et inconvénients du franchisage
Jean H. Gagno
Les avantages pour le franchiseur
Vus sous l'angle du franchiseur, les principaux avantages du franchisage sont:
• le franchisé est généralement plus motivé au succès de son entreprise qu'un simple gérant;
• l'autonomie locale du franchisé peut permettre au franchiseur de se dégager, du moins partiellement, des problèmesquotidiens de l'exploitation de chaque point de vente;
• la possibilité d'une croissance plus rapide du nombre des établissements de son réseau, puisque cette croissance n'est pas limitée par l'importance du capital propre du franchiseur;
• la croissance des ventes étant fonction de l'augmentation du nombre de points de vente et de l'efficacité commerciale de chacun d'entre eux, le franchisagepermet de mieux maîtriser ces deux variables stratégiques;
• le franchisage crée chez le franchiseur de nouvelles sources de revenus, tels les droits initiaux, les redevances, etc.;
• à cause de l'augmentation plus rapide du nombre de points de vente, le franchisage peut générer des économies d'échelle ainsi qu'une répartition plus efficace de certains frais encourus par le franchiseur;• plutôt que d'investir une quantité considérable d'argent et de ressources dans la mise en place d'un réseau de succursales ou d'avoir à traiter avec un réseau de distributeurs indépendants sur lequel il n'a aucun contrôle, le franchisage permet au franchiseur de concentrer ses ressources sur les deux éléments-clé de son savoir-faire: son produit (ou service) et sa formule d'affaires;
•le franchisage permet au franchiseur d'entrer plus rapidement en concurrence directe avec des entreprises plus importantes oeuvrant dans le même secteur d'activités;
• le franchiseur et l'ensemble de son réseau sont moins directement affectés par l'échec d'un établissement que dans un réseau d'établissements qui appartiendraient tous à la même entreprise;
• la multiplicitéd'entrepreneurs impliqués dans un réseau de franchises permet de réduire les risques de syndicalisation des employés et de recours collectif contre le réseau;
• grâce à l'implication locale directe des entrepreneurs franchisés et à leur connaissance acquise sur le terrain des conditions particulières de chacun des marchés visés, un réseau de franchises peut être mieux adapté pour faire face à descontraintes économiques locales et aux besoins particuliers de chaque marché qu'un réseau de succursales.
 
Les inconvénients pour le franchiseur
Vus sous l'angle du franchiseur, les principaux inconvénients du franchisage sont:
• sauf pour les sommes stipulées payables au franchiseur par le contrat de franchise (principalement le droit initial et la redevance), les profits résultant del'exploitation de chaque établissement appartiendront au franchisé et non au franchiseur;
• le franchisage exige de la part du franchiseur le maintien d'un équilibre constant entre son désir de contrôle et le besoin d'autonomie de ses franchisés;
• à cause de la durée assez longue d'un contrat de franchise, le franchiseur ne pourra que très difficilement revenir sur sa décision d'accorder desfranchises si les résultats de son programme de franchisage ne correspondaient pas à ses attentes;
• la conclusion de chaque contrat de franchise peut nécessiter la mise en oeuvre d'un processus de recrutement, de sélection et de négociation relativement long et complexe, lequel doit être répété pour chaque franchise accordée;
• à cause de l'augmentation rapide du nombre de franchiseurs, laconcurrence pour l'obtention de franchisés qualifiés devient de plus en plus forte;
• un réseau de franchises est souvent moins souple qu'un réseau de succursales (c'est-à-dire un réseau d'établissements appartenant tous à la même entreprise) et il peut être plus difficile et plus coûteux pour un franchiseur d'y apporter des changements que si tous les établissements lui appartenaient en...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !