Humanisme - histoire de l'imprimerie

639 mots 3 pages
Naissance de l'imprimerie

Histoire :

Le XVème siècle, connu comme le siècle des navigateurs et des voyages de découverte, est aussi celui de l'imprimerie en Europe. Bien que Johannes Gutenberg ne soit pas à proprement parler l'inventeur de l'imprimerie car cette technique existait déjà en Asie, les innovations qu’il a apportées à la fabrication des livres ont révolutionné la diffusion du savoir en Europe.

Entre 1434 et 1444, la famille Gutenberg s'installe à Strasbourg et Johannes Gutenberg y fait son apprentissage d’orfèvre. C’est grâce à ce savoir-faire en matière de ciselure et de maîtrise des alliages qu’il put ensuite concevoir des caractères d'imprimerie résistants et reproductibles à l'infini. En 1444, il s’associe avec le riche orfèvre Johann Fust qui l'aide à financer son projet en lui prêtant une somme considérable. De retour à Mayence en 1448, il poursuit les travaux commencés à Strasbourg et construit une presse. Sa première fonte comptait 270 caractères différents qui pouvaient être assemblés à la main en d'infinies combinaisons de mots et de pages. Ces caractères avaient aussi pour avantage d’être immédiatement réutilisables.

On attribue à Gutenberg la naissance de la typographie moderne, bien que cette dernière ait existé déjà en Corée, mais la véritable innovation de Gutenberg est l’introduction de la presse à imprimer, en même temps que la mise au point de la fonte des caractères et de l'alliage de plomb qui restera à peu près fixe pendant toute la durée de l'emploi de la typographie, et enfin de la composition de l'encre servant à l'impression. L'innovation de Gutenberg réduit considérablement le nombre d'heures-hommes nécessaire (donc le coût) à la production du livre en Europe, et permet ainsi d'en élargir largement la diffusion.
La bible de Gutenberg ou «bible à quarante-deux lignes» est le premier livre imprimé en Europe à l'aide de caractères mobiles.

Rôle :
Pendant tout le Moyen Age, les livres étaient produits ou

en relation

  • histoir
    4879 mots | 20 pages
  • L'humanisme et ses boulversements
    1009 mots | 5 pages
  • Analyse d'un chapitre du tiers livre
    1321 mots | 6 pages
  • Humanisme- cours
    4690 mots | 19 pages
  • Humanisme
    2315 mots | 10 pages
  • Humanisme et renaissance
    2832 mots | 12 pages
  • La Renaissance
    2591 mots | 11 pages
  • expo
    774 mots | 4 pages
  • Humanisme et modernité
    14026 mots | 57 pages
  • La périodisation en histoire
    2464 mots | 10 pages