Humanisme

5388 mots 22 pages
Humanisme et Renaissance

Introduction
En un siècle, des années 1450 aux années 1550, en Italie d'abord, puis dans l'ensemble de l'Europe, une rupture s'amorce avec la période précédente. Les hommes de cette époque recherchent, dans l'Antiquité qu'ils veulent faire «renaître», une vision nouvelle de l'homme et de l'art. Artistes, navigateurs, marchands et religieux bâtissent alors une civilisation nouvelle qu'on appellera par la suite la Renaissance, En quoi les hommes de la Renaissance ont-ils voulu rompre avec le passé et bâtir un monde nouveau ? Comment la vision du monde s'est-elle transformée à l'époque de la Renaissance ?

I/ Le dynamisme de l'Europe
A) Une période de prospérité.
La fin du Moyen Âge a été marquée par de graves crises démographiques. La guerre de Cent Ans (1337-1453), entre la France et l'Angleterre a provoqué de nombreux passages de troupes et perturbé les récoltes, entraînant de grandes famines. De plus, la Peste noire, de 1347 à 1351, a fauché le tiers de la population européenne. À partir du XVème siècle, la peste recule car les villes prennent des mesures de quarantaine contre l'épidémie. La paix s'installe peu à peu en Europe, et les paysans ont moins à craindre des pillages des soldats. En outre, une succession de bonnes récoltes, due à une amélioration du climat, permet de mieux alimenter les marchés en céréales. L'alimentation se diversifie, notamment grâce aux pêcheurs qui découvrent les bancs de morue au large de Terre-Neuve au tout début du XVIème siècle.
Baisse de la mortalité, augmentation de l'espérance de vie et hausse de la natalité se conjuguent pour favoriser un vigoureux accroissement de la population, qui passe de 50 à 75 millions de 1450 à 1550. Cette poussée démographique est un grand facteur de dynamisme économique : elle provoque une hausse de la demande, et donc celle de la production et des échanges.
Cette conjoncture favorable profite aux villes, où se multiplient des ateliers dans le secteur textile

en relation

  • Humanisme
    3371 mots | 14 pages
  • humanisme
    810 mots | 4 pages
  • Humanisme
    650 mots | 3 pages
  • Humanisme
    2266 mots | 10 pages
  • Humanisme
    467 mots | 2 pages
  • Humanisme
    4465 mots | 18 pages
  • humanisme
    394 mots | 2 pages
  • Humanisme
    278 mots | 2 pages
  • Humanisme
    333 mots | 2 pages
  • Humanisme
    1002 mots | 5 pages