Humaniste

957 mots 4 pages
Les humanistes et leur monde

Introduction

Après la guerre de cent ans et la peste noire, l’homme est alors détruit moralement et physiquement. Il a une vision apocalyptique du monde dans lequel il vit et recherche au travers des travaux des anciens des explications. C’est la redécouverte des langues et littératures grecques, le recours à l’esprit critique et l’expérience. L’homme affirmera sa place dans l’univers et ne sera plus uniquement pensé dans ses rapports avec Dieu.
Ces recherches vont constituer un mouvement intellectuel qualifié « d’humanisme » qui naîtra en Italie, alors le pays le plus riche et dont le souvenir pour l’antiquité est le plus vivace. S’inspirant des méthodes de réflexion et de la philosophie de l’antiquité, il exalte la grandeur de l’homme.
Nous verrons que les arts, les sciences et la technique seront étroitement liés pour faire avancer la science dans de multiples domaines. Cependant ce mouvement humaniste sera freiné dans son développement par des opposants à ses découvertes ou théories.
Sera-t-il oublié ou persistera-t-il au travers du temps ?

1 – Les humanistes font avancer la science
Les humanistes et leurs mécènes, ces gens qui librement les défendent moralement et physiquement, vont faire avancer la science à grands pas. Ces savants, écrivains passionnés de connaissance vont défendre que l’homme instruit pense librement. L’homme est au centre de la pensée humanisme.
Dans le domaine des sciences tout d’abord.
La science des mathématiques et de l’astronomie sont représentées par plusieurs hommes qui par leurs observations assidues parviendront à énoncer des nouveaux théorèmes, décrire des nouvelles découvertes. Ainsi le grec Euclide puis l’italien Luca Pacioli qui récapitulera les écrits d’Euclide et vulgarisera les connaissances mathématiques de son temps. Les débouchés sont pratiques, le calcul par écrit avec les chiffres arabes remplacera le boulier. Le français Viète (1540 – 1603) systématisera l’usage des lettres

en relation

  • Humaniste
    1439 mots | 6 pages
  • Les humanistes
    301 mots | 2 pages
  • Les humanistes
    578 mots | 3 pages
  • Humaniste
    1965 mots | 8 pages
  • Les humanistes
    1019 mots | 5 pages
  • Les humanistes
    1380 mots | 6 pages
  • Humanistes.
    731 mots | 3 pages
  • Les humanistes
    308 mots | 2 pages
  • Les humanistes
    509 mots | 3 pages
  • Humaniste
    2739 mots | 11 pages