Hystérie: cas de katharina

8168 mots 33 pages
Sommaire

I. Introduction…………………………………………………………………………….…..2
II. Bref historique de l’hystérie………………………………………………………………3
1. De l’antiquité à la moitié du 19éme siècle………………………………………...………3 a) Hippocrate ………………………………………………………………………..…….3 b) Soranus………………………………………………………………………………… 3 c) Galien…………………………………………………………………..………………..4 d) Lasègue…………………………………………………………………………………4 e) Charcot…………………………….. …………………………………………………...5
2. Freud …………………………………………….…………………………………………6 a) Une rencontre avec Charcot…………………………………………………………...6 b) La rencontre avec Breuer……………………………………………….……………..7 c) Freud et ses patientes …………………………………………………………………..9 d) Originalité de la théorie……………………………………………………...…….. …9
III. Traumatismes sexuels et refoulement……………………………………………….…11
1. L’amnésie infantile et la crainte de la sexualité………………………………………...11
2. Le lien entre le processus normal et le processus névrotique………………………….12
3. Traumatisme réel et conversion hystérique……………………………………………..13
4. Traumatisme psychique………………………………………………………………….13
5. Théorie de la séduction…………………………………………………………………...14 a) Théorie de la séduction généralisée………………………………………………….14 b) L'abandon de la théorie de la séduction……………………………………………..15
IV. Etudes de cas (Katharina)……………………………………………………………....16
1. Histoire de katharina……………………………………………………………………..16
2. « KATHARINA » A travers la théorie de la séduction………………………………...18
Conclusion…………………………………………………………………………………...20
Bibliographie………………………………………………………………………………...21

I. Introduction

L’histoire de l’hystérie remonte à l'antiquité égyptienne et son nom lui a été donne par un Grec. Elle a de tous temps intéressé les médecins, les philosophes, les religieux, mais bien peu les psychiatres, puisqu'elle n'entrait pas dans le cadre des affections psychiques - et ce jusqu'à
Galien, dont une observation va nous montrer que pour lui la question s'était enfin posée.
Le mot « hystérie » a été

en relation

  • Freud démarche clinique analytique
    3016 mots | 13 pages
  • L'hysterie : le cas d'anna o
    2266 mots | 10 pages
  • voirs
    102054 mots | 409 pages
  • Psychanalise
    34844 mots | 140 pages
  • Lettres écrites sur la montagne rousseau
    12108 mots | 49 pages
  • Le diptyque photographique
    17221 mots | 69 pages