Ifsi

2341 mots 10 pages
L’HISTOIRE DE LA PROFESSION INFIRMIERE

A l’origine de l’humanité, s’est opérée une division sexuelle du travail afin que l’espèce survive dans un milieu hostile : - assurer le maintient et la continuité de la vie : rôle que se sont appropriées les femmes - lutter contre la mort et protéger l’espèce des menaces : rôle que se sont appropriés les hommes Plus particulièrement élaborée par les femmes autour de la fécondité, la fonction soignante issue des savoirs de soins s’est transmise de générations en générations par ces mêmes femmes. Ces savoirs se sont constitués par observation de la nature et transmis par les mains. En effet, le petit enfant se représentait les soins par les gestes que sa mère lui faisait. La 1ère figure de la soignante était alors la matrone. La matrone, c’est celle qui est devenue mère et qui a acquis l’expérience de l’accouchement et de la naissance et qui l’a transmise aux autres femmes. Il fallait avoir éprouvé toutes les étapes de la gestation et avoir effectué son cycle biologique complet pour assumer ce rôle. Aussi, étaient exclues des soins les vieilles filles et les femmes stériles. De la maternité et des soins à l’enfant découlaient tout naturellement un certain nombre de compétences de soins : la toilette aussi bien des nouveau-nés que des morts, le toucher et la pratique des massages, les soins de beauté, la préparation d’une alimentation adéquate étendue ensuite aux préparations médicinales. N’ayant pas eu accès à l’écriture à l’époque, ces femmes n’ont alors laissé aucune trace de ces savoirs qu’elles avaient acquis de façon empirique par observation de la nature et transmis oralement. C’est la raison pour laquelle cette fonction si indispensable à la vie verra sa conception se modifier profondément avec l'avènement de l'ère chrétienne, puis plus tard avec l'émergence de la médecine « scientifique ». Quant aux hommes, ceux-ci vont à l’origine, éloigner la menace en faisant reculer la mort afin qu’elle ne vienne pas au niveau de

en relation

  • ifsi
    1029 mots | 5 pages
  • Ifsi
    3823 mots | 16 pages
  • Ifsi
    2170 mots | 9 pages
  • IFSI
    532 mots | 3 pages
  • Ifsi
    1088 mots | 5 pages
  • Ifsi
    761 mots | 4 pages
  • Ifsi
    104055 mots | 417 pages
  • Ifsi
    492 mots | 2 pages
  • IFSI
    2138 mots | 9 pages
  • Ifsi
    34354 mots | 138 pages