Imagination

370 mots 2 pages
Dans les pays fraichement décolonisés, les matières premières sont la clef de l’indépendance économique et du développement économique. Ces pays mettent en place des industries industrialisantes il s’agit d’utiliser les ressources de bases qui se trouve localement pour entrainer un phénomène d’industrialisation de l’amont à l’aval. Une valorisation de ses propres ressources. Le complexe de volta retonda à l’ouest de Salvador de Bahia s’inscrit dans cette perspective là. Les économistes tiermondistes ont incité les pays du TM a déconnecter leur économies du marché capitaliste mondial. Les industries nationales doivent remplacer les importations et permettre aux industries d’aval de ses développer en toute indépendance. Il faut également transformer localement au maximum le produit pour gagner en valeur ajoutée et éviter la détérioration des termes de l’échanges.
Et depuis les années 1960 , les matières premières sont sujettes à revendications de la part des pays du sud.
Il y a une nationalisation des ressources par les états des pays du sud afin de d’arrêter le pillage des pays du sud. Nationalisation du cuivre chilien par Allende en 1971 et du minerais de fer mauritanien ( Zouerate) en 1974.
Ils demandent également un juste prix , difficile à concevoir, du moins une stabilisation des prix afin d’éviter une dégradation des termes de l’échanges. ( à expliquer). Ceci réduit les capacités de financement des pays du sud . s’ajoute à cela une volatilité des cours des matières premières qui empêche tout investissement à long terme. Pour remédier à cela la CNUCED de Nairobi ( 1976 ) prévoyait la création de stock stabilisateurs par produit. Mais cela a concerné surtout les produits agricoles avec des accords internationaux sur l’étain en 1956 qui sert de prototype.
Mais les pays du sud ne sont pas solidaires. Ils ne parviennent pas à prendre le contrôle des marchés de matières premières et ne sont que des acteurs secondaires ( sauf pour le pétrole ) et donc

en relation

  • Imagination
    804 mots | 4 pages
  • Imagination
    283 mots | 2 pages
  • Imagination
    1529 mots | 7 pages
  • Imagination
    5406 mots | 22 pages
  • Imagination
    903 mots | 4 pages
  • Imagination
    2242 mots | 9 pages
  • Imagination
    533 mots | 3 pages
  • Imagination
    989 mots | 4 pages
  • Imagination
    1695 mots | 7 pages
  • Imagination
    577 mots | 3 pages