Imlnx

Pages: 2 (396 mots) Publié le: 12 novembre 2012
I) Victor Hugo
Son malheur est notamment du a la mort de sa fille Léopoldine. La mort de sa fille habite son recueil Les Contemplations (1856). Ce recueil est un recueil de nostalgie mais surtout desouvenirs de sa fille (elle meurt noyée dans la Seine le 4 Septembre 1843.Dans ses vers, Victor Hugo choisit de raconter la traversée de son deuil, ceux-ci permettant de dépasser cet événement. Dans«  Pauca Meae » (Pauca qui signifie « peu de choses » et meae «  la mienne »)  ,par exemple, Hugo parle de sa fille et des moments heureux passés avec .0elle. Les 17 poèmes de « Pauca meae » sont avanttout des poèmes de souffrance : dans 9 des 17 poèmes, il est question de douleurs. Alors que seulement 4 poèmes décrivent les scènes du passé. Tout ça prouve que Victor Hugo s’inspire énormément dela mort de sa fille, un terrible drame pour lui, pour écrire des poèmes.
II) Arthur Rimbaud
Un des poèmes d’Arthur Rimbaud qui parle de son malheur, est « Une Saison en enfer ». Dans ce poème,Rimbaud fait part aux lecteurs de ses échecs : échec amoureux, on peut pensera sa relation avec Verlaine, mais aussi que pour lui « l’amour est à réinventer ». Il se peut que ce soit aussi dû à l’échec desa démarche de voyant : Rimbaud est quelqu’un qui, seul, a voulu se damner pour retrouver le vrai sens de la poésie. Ici, sont plus grand malheur est un malheur amoureux, et non pas dramatique commeVictor Hugo.
III) Charles Baudelaire
Le recueil de poème le plus populaire de Charles Baudelaire est Les Fleurs de mal. Parmi ces poèmes, il y a « Spleen », dans ce poème , l’auteur est habité par desombres visions, il se compare a une pyramide , ou encore a un caveau ou un cimetière. Ces métaphores qui désignent toutes la mort, montrent a quel point le poète est mélancolique. Le nom spleen estinspiré de l’anglais qui signifie « rate » car selon des théories de l’époque, le désespoir et la mélancolie seraient d’origine physiologique ( la rate en serait responsable) et non psychologique....
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !