Incidences territoriales et sociales de l’agriculture et de l’industrialisation au canada

Pages: 5 (1226 mots) Publié le: 13 juin 2012
CSCG Édith Ducharme
2011-12-19 3F

Incidences territoriales et sociales de l’agriculture et de l’industrialisation au Canada


L’agriculture et l’industrialisation ont eud’importantes répercussions économiques sur notre pays. Dans les pages qui suivent, je vous expliquerai quelles sont les principales répercussions territoriales et sociales de ces sujets et comment ces incidences nous ont menés à la société que nous sommes aujourd’hui.

L’agriculture
Répercussions territoriales
La première incidence de l’agriculture dont j’aimerais aborder sur l’organisationterritoriale est les seigneuries. En effet, lors du régime français, soit de 1608 à 1763, la population était organisée en seigneuries, ces longues bandes de terre perpendiculaires au fleuve, que l’on peut observer du ciel. Les seigneuries ont entraîné le développement de la population le long du fleuve. Aujourd’hui encore, nous pouvons constater ce phénomène. Par exemple, les villes québécoises les pluspeuplées sont le long du fleuve, soit Québec et Montréal. Les premières seigneuries étaient localisées à ces endroits.
À l’arrivée du régime anglais, en 1763, les lois et les modes de divisions territoriales changèrent. Les Anglais optèrent pour leur propre mode de division, soit les cantons. De nos jours, au Québec, les terres utilisées pour l’agriculture sont donc situées le long du fleuve, enseigneuries ou en cantons, ceux-ci majoritairement dans les Cantons-De-l’Est. Nous pouvons constater que dans les autres provinces où l’agriculture est pratiquée, les terres sont divisées en cantons, puisqu’elles furent développées après le régime français.
Après le passage de l’agriculture de subsistance à l’agriculture commerciale au 18e siècle, l’agriculture s’est énormément développée pourrapidement devenir un des marchés les plus importants du Canada. De ce fait, de nombreuses régions et provinces ont été développées afin de favoriser l’agriculture. Par exemple, le Manitoba, la Saskatchewan et l’Alberta ont été développés par et pour l’agriculture. Encore de nos jours, ces provinces ont l’agriculture comme point central de leur économie (sauf pour l’Alberta qui exploite les sablesbitumineux). Au Québec, également, plusieurs régions se sont développées à l’aide de l’agriculture (et du bois), par exemple, les Chaudières-Appalaches, la Mauricie, le Saguenay-Lac-Saint-Jean… Aujourd’hui encore, l’agriculture est un point central de l’économie et du territoire de ces régions.

Répercussions sociales
Les incidences sociales de l’agriculture sont également nombreuses.Premièrement, l’arrivée de l’agriculture commerciale au 18e a diversifié l’économie. En effet, à cette époque, le commerce des fourrures était la principale et une des seules activités économiques de la colonie. L’arrivée de l’agriculture commerciale a ouvert la porte à un nouveau secteur économique.
L’indépendance américaine de 1783 entraîne également l’immigration de nombreux loyalistes dans la coloniebritannique. De nouvelles terres sont exploitées et rapidement, l’agriculture commerciale prend davantage d’ampleur. Cette exploitation des terres entraîne une rude concurrence entre le Haut-Canada et le Bas-Canada. En effet, les nouvelles terres et la météo du Haut-Canada rendent l’agriculture plus fructueuse. Le blé des anglophones est donc produit à meilleur prix. Le Bas-Canada a plus dedifficulté à faire des profits.
De nos jours, l’agriculture crée de nombreux emplois. En effet, le Québec est réputé pour ses nombreuses fermes laitières. De plus, les provinces telles la Saskatchewan et le Manitoba, dont l’économie est principalement basée sur l’agriculture, nécessitent de nombreuses personnes afin de faire fonctionner les fermes industrielles. Cela ouvre beaucoup d’emplois,...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Maladies à Incidences Sociales
  • Les maladies à incidences sociales
  • Les maladies à incidence sociale
  • Maladies à incidence sociale
  • Économie sociale et solidaire et collectivités territoriales
  • Les ogm dans l’agriculture : problématique écologique, économique, sociale et éthique.
  • Capital social Entreprenuriat local et Ancrage territorial
  • Incidence

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !