Infections

Pages: 5 (1072 mots) Publié le: 1 janvier 2012
Fractures de la rotule

Mécanisme = direct

Définition de l’arthrose

> Fracture articulaire ( risque d’arthrose)
> Interrompt l’appareil extenseur
>Impotence fonctionnelle peut être partielle
> « gros » genou douloureux
> complications cutanées +++

Prise en charge aux urgences :
> accueillir le blessé
> Déshabiller
> Etat du genou (mettre glace)
> Si plaie : couvrir la plaie,VAT, Antibioprophylaxie
> Heure du dernier repas
> Traitement en cours

> préparer pour la radio
> Evaluer la douleur

Haubanage de la roture

Fracture de jambe

Traumatisme direct
Traumatisme indirect

A l’arrivée aux urgences :
> mécanisme du traumatisme (violence du traumatisme??)
> antécédents du blessé
> évaluer le retentissement hémodynamique ( FC, PA, Pâleur, conscience, FR,recherche de marbrures)
> déshabiller le patient
> Contrôler l’état cutané de la jambe
-si fracture ouverte: couvrir la plaie, VAT, antibioprophalaxie
> rechercher signes d’ischémie du pied et complications nerveuses (mobilité et sensibilité des orteils)
> immobilisation par attelle plâtrée
> évaluer la douleur
>préparer le patient pour la radio

Prise en charge et traitement:
>après contrôle cutané: IMMOBILISATION
> radio
> traitement quasiment toujours chirurgical
- ostéosynthèse par clou
- ostéosynthèse par plaque
- ostéosynthèse par fixateur externe

En post opératoire:
> Installation: Membre inférieur surélevé ++
> Surveillance= syndrome de la loge ( 48h)
> Surveillance plâtre si botte plâtrée
> Phlébite
> Infection

Syndrome de loge de jambeaprès fracture de jambe:
> 4 loges musculaires (ant /ext / 2post)
> Augmentation de pression dans ces loges : contenu comprimé
> 1er signe = la douleur résistant aux antalgiques habituels
> Difficulté voir impossibilité à l’extension active du gros orteil
> Douleur à l’extension passive du gros orteil
> Hypoesthésie du dos de la 1ère commissure
> Coloration normale des orteils
> Poulsperçus

Syndrome de loges:
> Suspicion = appel du chirurgien
> URGENCE chirurgicale
> Aponévrotomie de décharge

Fracture bi malléolaires

Prise en charge:
> fracture des deux malléoles ( cheville)
> tout type de traumatise
> urgence, car peau fragile
> déshabiller le blessé
> immobiliser avant radio
> seule luxation réduite sans radio

En post opératoire:
> botte plâtrée: surveillance+++
> cicatrice si visible
> pas d’appui 2 à 3mois
> botte pour 6 semaines puis début rééducation
> anticoagulant à dose préventive

Plaies de main et des membres

Face dorsale de la main
(tendons extenseurs)

Plaies de main:
> tendons extenseurs, tendons fléchisseurs
> nerfs collatéraux et articulations
> Tous ces éléments sont superficiels +++

Prise en charge d’un patientayant une plaie de maion
> mécanisme?
> date et heure de la plaie
> VAT?
> métier et latéralité?

Examen clinique
> localisation de la plaie
-face palmaire
-face dorsale
P1, P2; P3
-IPP ( articulation interphalangienn ( manque 2lignes)

Recherche de lésions:
> lésions tendons extenseurs ou fléchisseurs
> lésions de nerf collatéral
> plaie en regard d’unearticulation

Rôle de l’infirmière aux urgences:
> retirer les bijoux
> laver au sérum physiologique de la plaie
> couvrir avec pansement
> mise à jour des vaccinations contre le tétanos
> Evaluer la douleur
> Préparer le patient à aller en radio

But de la prise en charge chirurgicale
> Parage et nettoyage de la plaie
> Exploration de la plaie
> réparation des lésions…
> immobilisation enfonction des lésions ( 3 à 6semaines)…
> puis rééducation

Parage d’un plaie

Surveillance post opératoire/
> anesthésie loco régionale : disparition progressive
> connaître les déficits préexistants
> vérifier la mobilité et coloration des doigts
Cours n°4

Luxation gléno humérale

(luxation d’épaule)

Glène : partie articulaire de l’omoplate.

Qui et comment?
> pathologie plutôt...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Une infection
  • infections
  • Infection
  • Infections informatiques
  • Les infections nosocomiales
  • Infection, hygiène
  • Les infections urinaires
  • Les infections urinaires

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !