Infos surréalisme, cubisme et art abstrait

473 mots 2 pages
SURREALISME 1924-1945
Ce mouvement littéraire voit le jour à Paris.
André Breton écrit "Le Manifeste du surréalisme" en 1924, publié en 1925.
Il marque la naissance officielle du mouvement qui explore l’irrationalité et l’absurdite.
Il conserve une grande variété de jeux et de techniques.
Celles-ci font appel à l’émergence spontanée du langage de l’inconscient comprenant le hasard et les effets automatiques.

Cette peinture n'exige pas de style ou de technique spécifiques.
Le surréalisme est autant révolutionnaire que le dadaisme, mais beaucoup plus constructif.
Les techniques du collage, frottage, fumage, etc. furent créées par les peintres surréalistes.
C'est probablement la seule « école » qui réconcilie ou qui permet l'existence du figuratif et du non-figuratif.

2. Le cubisme :

Il s'agit d'un nouveau langage pictural et du mouvement artistique le plus révolutionnaire depuis la Renaissance. Ses origines tiennent dans la leçon de Cézanne et l'influence de diverses sortes d'Art primitif, surtout l'Art nègre pour son contenu énigmatique et sa plasticité. Les cubistes désiraient un contact plus profond et plus intime avec ce qu'ils peignaient. Fidèles à la nature, ils cherchèrent par des moyens surtout intellectuels à toucher une réalité supérieure.
Le cubisme n'a jamais été un groupe unitaire d'artistes liés entre eux par l'adhésion à un programme commun, mais plutôt la réunion spontanée de peintres et de sculpteurs qui, dans un climat culturel particulièrement vivifié par l'expérience de Cézanne et par celle de Braque et de Picasso ont poursuivi avec une liberté mentale absolue la recherche de leur langage et la détermination de leur univers poétique personnelle cubisme est l'invention d'un langage qui permet à l'artiste de représenter dans un tableau la multiplicité des notions mentales et des données étroitement connexes à l'objet de la vision. La division stérile entre réalité extérieure et réalité intérieure, entre idée et chose, est

en relation

  • Plan tpe les corps dans la 1e guerre mondiale
    8968 mots | 36 pages