Innégalités hommes femmes

1624 mots 7 pages
Introduction :
Phrase introductive = Alors que la Constitution française de 1958 garantit l’égalité des droits entre l’homme et la femme, le législateur, en 1999, a éprouvé le besoin d’introduire la Parité en politique, c’est à dire un nombre égal d’hommes et de femmes sur les listes des candidats aux élections.
Problématique = Comment peut-on expliquer la persistance d’inégalités entre l’homme et la femme dans des sociétés démocratiques qui reposent, selon Alexis de Tocqueville, sur «l’égalité des conditions » ? Ces inégalités se réduisent-elles au cours du temps ? Quels sont les facteurs de cette marche vers l’égalité ?
Annonce du plan = Après avoir constaté et expliqué la réduction progressive des inégalités entre hommes et femmes, nous analyserons leur persistance dans la société française.
1 – LES INÉGALITÉS FEMMES-HOMMES SE SONT RÉDUITES...
A – UNE ÉGALISATION PROGRESSIVE DES CONDITIONS ET DES DROITS
Phrase introductive = Historiquement, la plupart des sociétés ont transformé une différence naturelle, entre l’homme et la femme, en une inégalité dans la répartition des tâches, dans l’accès au pouvoir et dans la représentation des sexes. Or, depuis l’avènement des sociétés démocratiques, ces inégalités se réduisent progressivement. Dans la sphère professionnelle, l’emploi salarié féminin a progressé de 50% depuis 1968. En 1968, le taux d’activité des hommes était le double de celui des femmes. De nos jours, plus des 2/3 des femmes en âge de travailler ont un emploi ou en cherchent un contre plus des 3/4 pour les hommes. Près d’un actif sur deux est une femme. Les femmes ont de plus en plus accès à des métiers dits “masculins”(chauffeure de bus, inspectrice de police, ingénieure, préfète, docteure...) et à des postes de responsabilités ( 1 cadre sur six était une femme en 1968, près de deux sur cinq en 2001 ). Enfin, les inégalités de salaire ont diminué : en 1968, le salaire moyen des femmes était inférieur de 35% à celui des hommes. De nos jours, cet

en relation

  • Violence conjugale
    864 mots | 4 pages
  • Citoyen
    972 mots | 4 pages
  • Faut-il toujours plus de croissance économique ?
    1638 mots | 7 pages
  • representation de l'argent dans la littérature
    3362 mots | 14 pages
  • l'homophobie
    4613 mots | 19 pages
  • Economie
    20215 mots | 81 pages