Integration jeune monde du travail

Pages: 7 (1652 mots) Publié le: 21 octobre 2012
La philosophie n'est rien d'autre qu'un des moyens de régler ce problème, et, la science un autremoyen. Elles apparaissent du jour où ce moyen apparaît comme tel.Comment font-elles pour garantir le passage de la validité formelle à la vérité objective etuniverselle de leur discours ? Comment parviennent-elles à la vérité à partir d’un raisonnementvalide ? Pourquoi y a-t-il deux moyens et pas unseul, donc pourquoi y a-t-il de la science et de laphilosophie et pas seulement l'une des deux ? Et les deux moyens qu'elles proposent tiennent-ilsleurs promesse ? Sont-ils d'égale valeur ? ce qui nous ramène au dernier problème que nousavions soulevé au début du cours : faut-il distinguer la science de la philosophie du point de vue deleur valeur respective ? Faut-il accorder au sens commun que lascience dit la vérité tandis que laphilosophie n'est que fumeuse ?
B ) Qu'est-ce qui distingue la philosophie de la science ?Sur quoi fondent-elles leurs discours ?
Comment s'assurer qu'un discours n'est pas seulement valide, mais que ces conclusionssont vraies. A bien y regarder, on vient de le voir en analysant les deux raisonnements donnés enexemple : pour savoir si la conclusion d'unedémonstration est vraie, il est possible ou bien deconfronter la conclusion à ce qu’on sait déjà de la réalité, ou bien de s’assurer avant decommencer que les points de départs sont eux-mêmes vrais.Ces deux manières de procéder sont respectivement celle de la science et celle de laphilosophie.
1 ) Science et philosophie.
Pour dépasser le problème que pose l’insuffisance de la validité formelledesraisonnements en matière de vérité, la
science
recourt à ce qu’on appelle l’expérience,l’expérimentation, ce qui lui permet non pas tant de vérifier la vérité de ses conclusions que de lestester. La science teste la valeur de ses conclusions au moyen d’expériences. mais desconclusions de quels raisonnement ? Des raisonnements qu'elle fait à partir d'hypothèses quielles-mêmes sont conçues comme desexplications possibles des phénomènes qu'elle ne parvientpas encore à expliquer. La science test par l'expérimentation la valeur des hypothèses explicativesqu'elles imaginent en se demandant si les conséquences logiques de ces hypothèsescorrespondent à des phénomènes observables. Et, la science est la science précisément parcequ'elle recourt à l'expérimentation comme moyen de tester ces hypothèsesen confrontant lesconséquences logiques de ces hypothèses à des observations de la réalités réalisées à partir d'expérimentations.La philosophie, quant à elle, ne trouve pas une issue au problème de l’insuffisance duraisonnement qui ressemble à celle des sciences. Pourquoi ?Parce que l’observation des faits et l’expérimentation sont en elles-mêmes insuffisantes ouvaines dans la mesure où lesproblèmes que soulèvent la philosophie, les questions qu’elle pose,ne peuvent pas trouver par ce moyen de solutions ou de réponses. Pour savoir quel est le meilleur régime politique possible, il n’est peut-être pas inutile de commencer par observer ce qui se fait enla matière, mais rien n’assure que ce régime existe. Pour savoir ce qu’il est possible de connaîtreen toute certitude, il est vain de setourner vers les connaissances déjà accumulées dans lamesure où d’une part il est possible que ces connaissances ne représentent pas l’ensemble de cequ’il est possible de connaître, et, d’autre part il est possible aussi que ce qu’on appelleconnaissance et que l’on tient pour vrai soit en réalité faux ou incertain.Alors comment s’y prend-elle ? Sur quoi fonde-t-elle son discours ?Ce qui lacaractérise en propre, c’est de rechercher des fondements à son discours, c’est-à-dire d’établir des points de départ qui soient absolument incontestables, des bases à partir
page 18

desquelles elle raisonne. Dit autrement, elle cherche à établir des principes à partir desquels il estpossible de raisonner avec certitude.Ce qui signifie qu’elle passe souvent plus de temps à chercher ces fondements...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le monde initiative travail jeune
  • Ecjs intégration des femmes dans le monde du travail
  • Travail et intégration
  • travail et intégration sociale
  • Travail et intégration sociale
  • Travail et intégration sociale
  • Monde du travail
  • Le monde du travail

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !