Integrative hemorragie

Pages: 31 (7582 mots) Publié le: 8 décembre 2012
Compétence 1 U.E. 5.2 : INTEGRATIVE

Problème physiopathologique : HEMORRAGIE

Liée à:
Des causes traumatiques: Coup, choc, chute, Accident de la voie publique, Blessure par objet tranchant, coupant, perforant ou par arme.....

Des causes non traumatiques: • • causes cardiovasculaires : hypertension artérielle, rupture d'anévrisme, tumeur, dissection aortique, AVC. causes pulmonaires :broncho dilatation, bronchectasie, bronchite chronique infectée ou aigue, tuberculose, maladies inflammatoires, abcès pulmonaire, pneumonie aigue ou aspergillose broncho-pulmonaire, embolie pulmonaire, infarctus pulmonaire, fistule artério-veineuse du poumon, syndrome de Goodpasture, pneumothorax.
Causes digestives : On peut distinguer deux hémorragies digestives, les hémorragies digestives diteshautes et les basses.
L’hémorragie haute est une hémorragie digestive qui survient en amont de l’angle duodéno-jéjunal soit œsophage, estomac et duodénum.
L’hémorragie basse survient en aval de l’angle duodéno-jéjunal c’est-à-dire intestin grêle, côlon, rectum et anus. Hémorragie haute : Ruptures de varices œsophagiennes, ulcère gastro-duodénal ou aux médicaments gastro-toxiques pour l’estomac,hernies hiatales, syndrome de Mallory-Weiss, gastrite, cirrhose. Hémorragie dite basse : Hémorroïdes, les étiologies proctologiques (fissure anale, ulcération rectale…), les maladies inflammatoires comme la maladie de Crohn, la rectocolite hémorragique ou une diverticulose.
causes urinaires : cystites infectieuses, tumeurs de la voie excrétrice urinaire, tumeur prostatique, lithiase urinaire,polykystose rénale, infarctus rénal, malformation rénale, pathologie glomérulaire.
causes gynécologiques : kystes folliculaires, syndrome polykystique, endométriose, polypes, salpingite, fibrome, adénomyose, lors d’une grossesse (grossesse extrautérine, hématome rétro placentaire, placenta praevia, hémorragie de la délivrance, fausse couche…), à la ménopause, à la puberté, contraception parstérilet.
causes ORL : au niveau du nez : prise de cocaïne.
causes inflammatoires c’est-à-dire des rhinites infectieuses ou chroniques par exemple mais encore à des pathologies comme:

maladie de Rendu-Osler et enfin des facteurs environnementaux comme la chaleur (en été ou les maisons surchauffées l’hiver). au niveau des oreilles : barotraumatisme ce qui signifie une explosion du tympan, égalementd’origine infectieuse comme des otites. au niveau de la bouche : gingivites, pyorrhée (arthrite alvéolo-dentaire suppurée. Cette arthrite progresse du collet vers l’apex et les dents atteintes se mettent à bouger) et des infections gingivales comme des tumeurs, certaines maladies de sang (Leucémie), la cirrhose du foie et certaines intoxications médicamenteuses ou métalliques (bismuth, mercure,or).
troubles de la coagulation primaires (de naissance) : hémophilie A ou B, Maladie de Willebrand (anomalie du fonctionnement et de la quantité d’une protéine présente dans le sang, le facteur Willebrand), déficit en facteur XIII, hypofibrinogenémie, thrombopathie. troubles de la coagulation secondaires (acquis durant la vie) : insuffisance hépatique, déficit en vitamine K, anticoagulantcirculant (lupus), coagulopathie de consommation, thrombopénie. causes tumorales : cancer du colon, cancer de la vessie, cancer de l'utérus, cancer du col de l'utérus, cancer de l'estomac, cancer cérébral, cancer du poumon…, glioblastome.
causes iatrogènes : prise d'anticoagulant, anti agrégant plaquettaire, inflammatoire non stéroïdien. hémorragie postopératoire

Se manifestant par:
Il existe troissortes d’hémorragie :
Les hémorragies externes, c’est-à-dire le sang s’écoule par une blessure, une effraction de la peau, un objet tranchant ou coupant.
Les hémorragies extériorisées, à savoir un écoulement de sang par les orifices naturels.
Les hémorragies internes, le sang s’écoule à l’intérieur du corps pouvant entraîner la formation d’un hématome, ou alors le sang peut s’épancher...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Psychothérapie: approche intégrative et éclectique
  • UE 5.3 intégrative 2 e année ifsi
  • Interet du facteur vii recombinant dans les hémorragie de la délivrance?
  • Cas clinique : hémorragie méningée sur polykystose hépatorénal
  • Synthèse intégrative : Difficultés du signalement de mauvais traitements
  • Comment « le projet de fabrication » des apprentis dispensés en menuiserie peut-il favoriser l’alternance intégrative...

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !