Introduction à l'anthropologie

Pages: 8 (1792 mots) Publié le: 15 juin 2010
Anthropologie
Cet écrit est une présentation et une explication de ce qu’est l’anthropologie. Nous tâcherons ainsi de définir son objet, ses méthodes et ses concepts phares. Naturellement le tout sera agrémenté de plusieurs exemples parlants, permettant au lecteur – ice – de pouvoir mieux percevoir le sens de certains paradigmes anthropologiques.
Cet exposé s’appuie sur « l’introduction àl’anthropologie » de M. Kilani, sur « la violence du religieux » de M. Bloch, sur « Au fondement des sociétés humaines » de M. Godelier, ainsi que sur le corpus de définitions, citations et tableaux synoptiques délivré par M. Kilani et bien sur du cours d’introduction à l’anthropologie culturelle et sociale donné de septembre 2009 à juin 2010 par M. Kilani.
Comme son étymologie nous l’indique,l’anthropologie est l’étude de l’Homme. En effet, cette science s’intéresse à l’Homme sous tous ses aspects, à la fois physiques et culturels. Cette définition reste générale certes mais comme le dit M. Kilani, il est illusoire de croire pouvoir en donner une qui soit succincte et clair.
Le projet de l’anthropologie consiste à « penser le rapport de l’unité et de la diversité de l’humanité. » (Kilani,Introduction à l’anthropologie, p. 21), C’est une articulation entre le particulier et l’universel. C’est-à-dire que l’anthropologie désire relier ce qui concerne des unités locales, ce qui n’est propre qu’à une petite portion de l’humanité, à un savoir général englobant toutes les cultures. Cette articulation entre particulier et universel peut aussi être définie comme une articulation entre lelocal et le global.
Comme le dit C. Geertz, il s’agit de produire «une interprétation de la façon dont un peuple vit, qui ne soit ni emprisonnée dans [son] horizon mental, une ethnographie de la sorcellerie écrite par un sorcier, ni systématiquement sourde aux tonalités distinctes de [son] existence, une ethnographie de la sorcellerie telle que l’écrirait un géomètre» ; le but de l’anthropologieétant de trouver, à travers la comparaison, le fond commun, les structures semblables se réalisant dans chaque société sous une forme particulière.
C’est ainsi que cette science sociale devient une entreprise de traduction des cultures.
Pour illustrer ceci, prenons l’exemple du rituel du mariage ladakhi tiré de l’analyse du livre la violence du religieux de M. Bloch (pp 138-151).
Dans la région duLadakh, au Nord de l’Inde, au moment du mariage, la future mariée doit quitter sa maison pour aller vivre chez son futur époux. Pour cela, des jeunes hommes, reproduisant symboliquement un mythe de la culture ladakhi, sont chargés d’aller l’ « enlever » de son domicile et d’affronter la résistance familiale. Le rituel se terminant par la conquête de la mariée qui sera amenée dans sa nouvelledemeure, sera suivit d’une fête triomphale.
On observe un phénomène semblable dans la Rome antique. Selon un mythe, les Romains se trouvèrent un jour sans femme. Pour remédier à leur problème, ils invitèrent leurs voisins pour un festin au cours duquel ils capturèrent et épousèrent les filles de leurs hôtes. Ainsi, symboliquement, l’acte fut réitéré à chaque mariage de la Rome antique, les pères desmariées jouant le rôle des voisins piégés et les futurs mariés le rôle des Romains armés.
L’anthropologue observe et étudie ces deux formes de coutumes effectuées l’une et l’autre au niveau local pour trouver une explication, les articuler au niveau global. Il peut ensuite en dégager un modèle de réalité, un universel correspondant au symbolisme dans nos deux cas de la conquête dans les rituelsdu mariage notamment. Cet exemple rend bien compte d’une autre dimension du projet anthropologique qui consiste à penser l’humanité dans son ensemble, et à travers le temps.
En d’autre mots, la finalité de l’anthropologie culturelle et sociale consiste à penser le différent et le semblable, c'est-à-dire à observer les diversités propres à chaque culture pour voir derrière quelque chose de...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Introduction à l'anthropologie
  • Introduction à l'anthropologie générale
  • Introduction à l'anthropologie urbaine.
  • Introduction à l'anthropologie culturelle
  • Introduction à l'ethnologie et à l'anthropologie
  • Cours d'initiation à l'anthropologie
  • Apport de l'anthropologie à l'économie
  • Initiation à l'anthropologie

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !