Ipad

Pages: 43 (10729 mots) Publié le: 21 février 2011
Échantillon

Échantillonnage d'un signal
Un échantillon (sample en anglais) est un extrait de musique ou un son réutilisé dans une nouvelle composition musicale, souvent joué en boucle. L'extrait original peut être une note, un motif musical ou sonore quelconque. Il peut être original ou réutilisé en dehors de son contexte d'origine. SAMPLE désigne un court document son, ou un son digitalisé..
L'échantillonnage (sampling en anglais) peut être réalisé avec un échantillonneur (sampler en anglais), qui peut être un équipement électronique ou un programme informatique sur un ordinateur. Il est également possible d'échantillonner avec des boucles de bande magnétique sur une machine reel to reel.
Histoire
Les compositeurs de musiques concrète et électroacoustique et les pionniers de lamusique électronique ont utilisé des méthodes semblables dès les années 1940-1950, mais le sampling tel qu'il est pratiqué dans les musiques actuelles est plus récent. L'origine de ce sampling moderne est à chercher dans le Dub jamaïcain, le rock expérimental allemand, et quelques « ovnis » musicaux.
Parmi eux on trouve le groupe new-yorkais Silver Apples, qui dès 1968 sort un premier album d'uneelectro-pop psychédélique, composé à l'aide d'une machine ancêtre du synthétiseur fabriquée par le groupe, avec notamment la présence de neuf oscillateurs, commandés à l'aide des mains, des pieds, des genoux… Le groupe génère des sons électroniques, rajoute des collages sonores en échantillonnant toute sorte de bruits (radio, circulation…), le tout sur des rythmes tribaux, le résultat étantincroyablement avant-gardiste (écouter le titre Program).
En Allemagne, l'influence du rock anglo-saxon était très présente à cette époque, mais quelques artistes allemands, en poussant leurs recherches musicales, allèrent plus loin et se mirent à incorporer des techniques de sampling dans leurs morceaux. À partir du début des années 1970, exploitant les technologies naissantes et expérimentant enstudio (bandes passées à l'envers, échos et délais sur les rythmiques - s'inspirant directement des travaux des électroacousticiens des années 1950), des groupes comme Can ou Faust composaient des morceaux en intégrant des extraits sonores, ou carrément en construisant tout un titre autour d'un ou plusieurs samples, le tout étant réalisé sur bandes magnétiques. Parmi les collages musicaux enregistrésà cette époque, certains sont encore étonnamment modernes (voir Tago Mago de Can, The Faust Tapes de Faust).
De leur côté, les DJ jamaïcains improvisaient des gimmicks et des paroles censées faire bouger le public (lors de sound system) sur des instrumentaux de reggae puis des dubs (remixs instrumentaux et dépouillés de morceaux reggae). Certains de ces dubs présentaient des caractéristiquesexpérimentales qui allaient annoncer le sampling moderne (comme le principe de rembobiner la bande en plein enregistrement du remix). Au début des années 1970 certains DJ jamaïcains commencèrent à enregistrer leurs propres disques mais ces DJ n'avaient rien à voir encore avec les DJ de hip-hop tels qu'on les conçoit maintenant : les DJ jamaïcains jouent le rôle que jouent les MC dans le hip-hop malgréleur dénomination de « DJ ». C'était en réalité les ingénieurs du son - qui produisaient les dubs - qui ont inventé le sampling en mettant bout à bout des rythmiques pour créer de nouveaux morceaux.
La première trace de cet échantillonnage rythmique en Jamaïque date de 1972 avec le morceau Cow thief skank du musicien jamaïcain Lee Perry qui est une succession, un « cut » de plusieurs rythmiques demorceaux tels que l'auraient fait des DJ américains, le tout étant réalisé avec des bandes magnétiques et non avec des platines. Sur cette partie instrumentale recomposée s'est ajouté un « proto-rap » d'un DJ jamaïcain. Ce même Lee Perry en 1974 enregistra un album, Revolution Dub où il superposa à ses dubs des dialogues de film de Kung Fu.
Au même moment, aux États-Unis au début des années...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Ipad
  • Ipad
  • Ipad
  • Ipad
  • ipad
  • Ipad
  • Ipad
  • Ipad green

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !