Irak et pétrole

5400 mots 22 pages
IIIème PARTIE

GUERRE CONTRE L’IRAK OU GUERRE POUR LE PETROLE ?
ON NE VIOLE PAS LES REALITES GEOPOLITIQUES.

Donald Rumsfeld, chef du Pentagone : « Arriverons-nous à capturer, tuer, et dissuader plus de terroristes chaque jour que les écoles coraniques et les religieux radicaux en recrutent, en entraînent et en envoient contre nous ? « Général Wesley Clark : « La stratégie de l’administration Bush alimente ce qui s’apparente à un choc de civilisation » Le président Georges Bush : « Les trois récessions connues furent liées à un choc énergétique et je ferais de la sécurité énergétique une priorité de politique étrangère ».

1

Les attentats dramatiques de septembre 2001 qui ont endeuillé Manhattan et la guerre larvée en Palestine ont obligé Washington à lancer une guerre contre l’Afghanistan des Talibans. La lutte contre le terrorisme se révèle certes indispensable, mais il ne faut pas oublier le rôle stratégique du Moyen-Orient qui fournit des approvisionnements pétroliers vitaux pour l’économie occidentale. Les responsables politiques le savent mais n’osent pas troubler une opinion déjà inquiète, alors que la croissance repose d’abord sur la confiance. Le consommateur citoyen a la mémoire courte et le choc pétrolier de 1973 appartiendrait à l’Histoire. Les économistes officiels veulent effacer au plus vite les drames de l’actualité pour revenir à une croissance paisible pour les années à venir, mais sans prendre en compte la fragilité de leurs hypothèses qui reposent sur le dogme d’un pétrole abondant et bon marché. Les gouvernants, qui devraient informer l’opinion sur les risques d’une économie aussi dépendante, occultent la question, alors que le problème énergétique dominera la géopolitique de ces vingt prochaines années. On devrait d’ailleurs se rappeler la cause première de Pearl Harboor : en 1941 le Japon se sentait acculé à une guerre avec les USA, parce que Roosevelt avait institué un blocus pétrolier à son égard. Faut-il aussi rappeler que

en relation

  • Le pétrole et la politique étrangère américaine en irak
    1919 mots | 8 pages
  • l'invasion américain en Irak
    4967 mots | 20 pages
  • La question irakienne
    3865 mots | 16 pages
  • Irak : 20 ans de chaos (1990 - 2010)
    3925 mots | 16 pages
  • Le pétrole et la politique étrangère américaine
    1934 mots | 8 pages
  • The Orie Made In Lechat
    1578 mots | 7 pages
  • les nouvelles conflictualites depuis la fin de la guerre foide
    2275 mots | 10 pages
  • Nouvelles conflictualites depuis la fin de la guerre froide
    1012 mots | 5 pages
  • Guerre du golfe
    1204 mots | 5 pages
  • Histoire
    2039 mots | 9 pages