italo calvino

1342 mots 6 pages
Italo Calvino est un écrivain italien et un philosophe du xxe siècle, né à Santiago de Las Vegas (Cuba) le 15 octobre 1923 et mort à Sienne (Italie) le 19 septembre 1985.
Calvino est à la fois un théoricien de la littérature, un écrivain réaliste, mais aussi et surtout — pour le grand public — un fabuliste plein d'humour : sa production très riche fait de lui l'un des plus grands écrivains italiens de la période moderne.
D'abord attiré par la veine néoréaliste de l'après-guerre italienne, Calvino s'oriente ensuite vers la littérature populaire, en particulier vers l'univers de la fable, et devient membre de l'Oulipo1. Dans la trilogie Nos ancêtres qui comprend Le Vicomte pourfendu (1952), Le Baron perché (1957) et Le Chevalier inexistant (1959), il exploite la veine fantastique en mêlant le cadre de la fable et l'allégorique. Il en ressort une morale qui est d’abord une invitation à la nuance, avec même un certain pessimisme dans le dernier roman. Le romancier continue d'ailleurs à traiter dans ses œuvres de la réalité quotidienne comme dans Marcovaldo, roman en deux parties paru en 1958 et 1963.
Parallèlement à l'écriture littéraire, Italo Calvino a collaboré à divers scénarios pour le cinéma.
Italo Calvino naît à Cuba où son père Mario (1875-1951), d'origine ligurienne, travaille comme agronome, et sa mère Eva Mameli (it) (1886-1978), native de Sardaigne, est biologiste. En 1925, la famille rentre en Italie alors mussolinienne où le jeune Italo grandit (à San Remo) et reçoit une éducation laïque et antifasciste.
Lorsque la guerre éclate, il interrompt ses études d'agronomie ; en 1943, il rejoint les partisans des brigades Garibaldi. En 1945, il se retrouve à Turin où il collabore avec plusieurs journaux, s'inscrit au parti communiste et entreprend des études de lettres qu'il conclut brillamment par un mémoire de littérature anglaise sur Joseph Conrad. À cette période, il fait la connaissance de Cesare Pavese qui l'encourage à écrire.
En 1947, il publie

en relation

  • Italo calvino
    354 mots | 2 pages
  • Italo calvino
    268 mots | 2 pages
  • Italo calvino
    445 mots | 2 pages
  • Italo calvino
    2691 mots | 11 pages
  • italo calvino
    540 mots | 3 pages
  • Marcovaldo de calvino italo
    570 mots | 3 pages
  • Italo calvino - un général dans la bibliothèque
    1029 mots | 5 pages
  • Italo calvino - lire les classiques
    897 mots | 4 pages
  • Un général dans la bibliothèque - italo calvino
    1915 mots | 8 pages
  • Compte rendu italo calvino
    415 mots | 2 pages