James

4344 mots 18 pages
Introduction[->0]
Depuis le Grenelle de l'environnement du 18 mai 2007, on constate une importante augmentation des réclames liées à l’environnement. En effet, selon le rapport annuel de 2007 de l’autorité de régulation professionnelle de la publicité (ARPP) le nombre de visuels liés à l’environnement est passé de 181 à 508 publicités par an, soit une multiplication par 3 entre 2006 et 2007. Ceci s’explique par le fait qu’il ne se passe pas une semaine sans que les médias ne s’intéressent aux problèmes environnementaux et aux nouvelles technologies "propres". Les consommateurs sont par conséquent plus informés sur le sujet et sont plus sensibles aux valeurs citoyennes évoquées dans les publicités.
Notre étude va porter sur l’utilisation de la nature dans la publicité autrement dit sur la façon dont les publicitaires utilisent l’argument écologique dans un but commercial. Cette augmentation est certainement due au fait que certains citoyens sont de plus en plus sensibles aux problèmes écologiques c'est à dire à la protection de la nature et de l'environnement. Bien évidemment cet engouement n’a pas échappé aux publicitaires qui en profitent pour utiliser la nature et plus précisément l’argument écologique afin de promouvoir des produits.
Nous allons donc étudier la manière dont les publicitaires utilisent la nature comme argument de vente. Pour se faire nous nous intéresserons dans un premier temps à l’utilisation de l’argument écologique et à la législation et dans un second temps à l’argumentaire d’une sélection de publicités "écologiques".
Posté par tpepubecolo à 21:32 - Introduction[->1] - Commentaires [0][->2] - Rétroliens [0][->3]
PARTAGER :
[->4]
L'utilisation de l'argument écologique[->5]
Depuis quelques années, on a pu remarquer que l'utilisation de l'argument écologique dans la publicité n’a cessé de croître. En effet en 2006 en France on comptait 181 visuels liés à l‘environnement et en 2007 on en compte environ 3 fois plus soit 508 (1) ! Cette

en relation

  • James
    1204 mots | 5 pages
  • James
    1247 mots | 5 pages
  • James Bond
    1636 mots | 7 pages
  • Lebron James
    513 mots | 3 pages
  • James cook
    701 mots | 3 pages
  • James watt
    256 mots | 2 pages
  • lebron james
    3979 mots | 16 pages
  • James cook
    836 mots | 4 pages
  • James cook
    397 mots | 2 pages
  • James Whistler
    961 mots | 4 pages