Je sais po

1150 mots 5 pages
Une guerre restée froide : risques et évitements dans les rapports Est Ouest, 1947-85" Jalons pour l'introduction :
Justifier les bornes chronologiques
1947 : doctrines Truman/Jdanov => les hostilités sont déclarées ; l'ordre mondial est placé sous le risque d'un conflit majeur entre deux camps opposés
1985 : rencontre Reagan/ Gorbatchev, début d'un processus de dialogue qui conduira à la fin de la guerre froide 4 ans plus tard par la disparition du communisme. Caractériser la période en reprenant les termes du sujet : 4 décennies d'une "guerre" finalement restée froide autant marquée par des risques d'envergure que par des stratégies d'évitement pour éviter le pire. Présenter le plan .

I) Les risques 1) Le risque des tensions qui dégénèrent : les crises de Guerre Froide - Le blocus de Berlin (48-49) : provocation soviétique (interdire le ravitaillement) contre détermination occidentale (ne pas lâcher cette parcelle symbolique de "monde libre") - La guerre de Corée (1950-53) : l'expansion communiste contre la volonté de la contenir => la Guerre froide cesse de l'être complètement. (2 millions de morts) - La crise de Cuba , 1962 : la protection soviétique contre l'insupportable insécurité du territoire américain.

2) Le risque permanent : organisations et arsenaux militaires - Les deux principales forces en présence : OTAN contre Pacte de Varsovie - Des présences militaires et risques de confrontations dans le monde entier : ex -> les flottes américaines, les pactes militaires (OTASE, Bagdad) ; présence militaire soviétique dans les pays à régime communiste. - La menace nucléaire :
Discours de Kennedy lors de la crise de Cuba : promesses de représailles massives en cas d'agression
La crise des euromissiles : crainte d'une 3ème guerre mondiale relancée à partir du théâtre européen.

Conclusion intermédiaire : le risque comme soubresaut ou comme permanence, l'estampille

en relation

  • Sais po
    3190 mots | 13 pages
  • Conscience
    3641 mots | 15 pages
  • maths
    379 mots | 2 pages
  • Coule la seine
    1471 mots | 6 pages
  • Ethh
    301 mots | 2 pages
  • Commerntaire sur la scene 6 de le cid, corneille
    648 mots | 3 pages
  • Recherche
    892 mots | 4 pages
  • Les grecques en finance
    653 mots | 3 pages
  • Baudelaire a une passanten lecture analytique
    1284 mots | 6 pages
  • Fin de l’idéologie du développement
    1957 mots | 8 pages