Jean anouilh antigone

2013 mots 9 pages
Prologue, Jean Anouilh (1944)

Antigone est un des nombreux mythes occidentaux repris par les auteurs tragiques grecs et surtout par Sophocle (Ve siècle av. J.-C.). Il sera, en 1944, adapté sous une forme plus moderne par Jean Anouilh, écrivain et dramaturge français. Il la rédigera pendant la seconde Guerre Mondiale, avec la résonance de la tragédie dont le peuple était alors victime. Présentée sous l'Occupation, l'Antigone d'Anouilh met en scène un personnage en révolte face au pouvoir, à l'injustice et à la médiocrité. Ce personnage, Antigone, qui donna son nom à la pièce, fille d’Oedipe et de Jocaste, est en révolte contre la loi humaine qui interdit d’enterrer le corps de son frère Polynice. La jeune fille, partagée entre la jeunesse et l’âge adulte, vit difficilement les problèmes de la lutte de la justice contre la tyrannie, la lutte du sacré et du profane. Ainsi elle deviendra l’allégorie de la Resistance, s’opposant aux lois instaurées par Pétain (et dans le mythe, par Créon). La partie étudiée est le prologue. Le prologue est la première partie d'une œuvre littéraire ou théâtrale servant à situer les personnages et l'action de l'œuvre, il a pour charge de faire entrer le spectateur dans l’illusion théâtrale. Dans le texte de Jean Anouilh, celui ci sera adapté différemment et se démarquera comme un passage original accordant une grande importance aux personnages, mais subira néanmoins une rupture avec la tradition de la tragédie Grecque que conservait Sophocle.

* * *

Dans cette pièce, la mise en scène est inhabituelle : normalement, lorsque le rideau se lève, il s'ouvre sur une ou plusieurs personnes de la pièce qui enchaînent un dialogue. Ce dialogue doit donner des indications sur la pièce. Or, ici c’est le prologue qui donne les relations entre les personnages et qui les présente : « c’est Hémon, le fils de Créon ». De plus, les occupations des personnages sont familières et peu communes pour des

en relation

  • Antigone - jean anouilh
    995 mots | 4 pages
  • Antigone Jean Anouilh
    17060 mots | 69 pages
  • Antigone Jean Anouilh
    1935 mots | 8 pages
  • Antigone de Jean Anouilh
    4557 mots | 19 pages
  • Jean anouilh et antigone
    293 mots | 2 pages
  • Antigone de jean anouilh
    1343 mots | 6 pages
  • Antigone jean anouilh
    992 mots | 4 pages
  • Antigone jean anouilh
    1028 mots | 5 pages
  • Antigone de jean anouilh
    866 mots | 4 pages
  • Antigone (jean anouilh)
    3511 mots | 15 pages