Jean De La Fontaine

1860 mots 8 pages
1. Jean de La Fontaine (1621-1695)
Auteur classique du 17ème siècle.
Contemporain de Molière, de La Rochefoucauld et de La Bruyère.
L'auteur:
1). Un moraliste du siècle classique
Dans ses Fables, il décrit la société du 17ème siècle, la société française.
Il dénonce les excès de son époque, notamment l'hypocrisie des courtisans, les excès du pouvoir, il condamne de manière générale les vices attachés à la nature humaine: l'avarice, l'envie, la lâcheté, etc.
La morale de ses Fables – qui subsiste souvent sous forme de proverbe- est l'expression d'une sagesse populaire proposant un code de conduite fondé sur le bon sens. Elle développe un art de vivre à l'usage de l'honnête homme.
2). Un peintre animalier
La Fontaine met en scène un petit peuple d'animaux qui personnifient des caractères humains. Il crée des fables selon une technique qui s'inspire du conte de la comédie.
– les personnages ne se réduisent pas à des types mais sont fortement individualisés; – l'action est dramatisée sur le mode d'une construction classique: exposition, action, dénouement;
– chaque épisode présente un aspect très visuel: scène prises sur le vif, décors pittoresques; – l'expression est vivante: multiplication des dialogues, variété lexicale;
– la versification fait l'objet d'une véritable recherche: diversité métrique à l'intérieur d'une même fable, variations dans la césure, enjambements.
L'œuvre:
1). La fiction animale
Fondatrice des Fables, la fiction animale, qui repose essentiellement sur la personnification, permet à la Fontaine de parler indirectement des hommes et de brosser une satire des conduites humaines.
Les animaux leur empruntent de nombreux traits (apparence, physique, mœurs, caractère, comportement, parole, situations, etc).
Cette association de deux systèmes de références donne à la fable toute son originalité. 2). La morale
Les Fables traitent de grandes questions morales comme l'amour, l'amitié, l'ambition,

la justice, la mort, etc. Prenant appui sur la fiction

en relation

  • La cigale
    352 mots | 2 pages
  • Jean de la fontaine
    297 mots | 2 pages
  • Jean de la fontaine
    335 mots | 2 pages
  • Jean de la fontaine
    2716 mots | 11 pages
  • Jean de la fontaine
    439 mots | 2 pages
  • Jean De la Fontaine
    633 mots | 3 pages
  • Jean de la fontaine
    394 mots | 2 pages
  • Jean de la fontaine
    511 mots | 3 pages
  • Jean de la fontaine
    501 mots | 3 pages
  • Jean de la fontaine
    910 mots | 4 pages