Fables

2079 mots 9 pages
Entretien Fables : Le pouvoir des fables : plaisir du conte et moralité

I. XVIIème siècle

- Divertissement privilégié :
* Les salons : lieux de rencontre sociaux -> on montre notre culture, notre raffinement => valeurs du XVIIème siècle
* Valorisation de l’Ironie dans ce siècle
* faste : richesse
* merveilleux s’apparente au faste

- Type humain : honnête homme dont les vertus sont :
* cultivé dans tous les domaines
* généraliste -> passion de tout * sociable -> goût de la société, vit dans les salons = sorte de lien avec l’autre / misanthrope, hermine
* modeste -> réserve, humilité

- Formes littéraires :
* Siècle où le théâtre est roi (Racine, Corneille, Molière), dialogue dans le théâtre comme dans la fable
* Lettres, maximes => littérature morale vise à donner un savoir moral -> car les divertissements font oublier les notions de bien et de mal et il faut le leur rappeler
* Le roman : registre pastoral

=> La scène littéraire du 17e s. est occupée par la querelle des anciens et des modernes. Les anciens, représentés par Boileau LF et Molière, revendiquent le classicisme et considèrent que les écrivains de l’antiquité ne peuvent être qu’imités, puisqu’ils avaient atteint la perfection. Au contraire, les modernes représentés par Perrault, Fontenelle et Corneille pensent que l’on peut apporter quelques modifications grâce à la langue française.

=> Au 17es, l’écrivain ne peut vivre de ses productions. Il dépend d’un mécène (roi ou prince) qui le protège de la censure et lui assure un revenu en échange de services.

II. L’apologue en débat

1. La Fontaine, extraits de la Dédicace à Monsieur le Dauphin

- LF naît en 1621 et mort en 1695
- Ses fables st publiées pour la 1ère fois en 1668 puis en 1678 et enfin en 1694
- La Fontaine publie ce recueil au Dauphin, Louis XV, car il aspire à devenir précepteur du futur roi et donc de ce fait avoir accès à la cour et à une pension.
- Esope et Phèdre = 1ers fabulistes. La fable => origine de

en relation

  • les fables
    3597 mots | 15 pages
  • Les fables
    1320 mots | 6 pages
  • Fables
    698 mots | 3 pages
  • Les fables
    1417 mots | 6 pages
  • Les fables
    1175 mots | 5 pages
  • Les fables
    1447 mots | 6 pages
  • Les fables
    261 mots | 2 pages
  • Les fables
    340 mots | 2 pages
  • Fables
    398 mots | 2 pages
  • Fables
    446 mots | 2 pages