JHJH

1319 mots 6 pages
SEQUENCE 2
Partie 1 – Économie
Quelle est l’efficacité de l’intervention socialede l’État ?

Chapitre 1:Les domains d’interventionsociale de l’État

A :Les inégalités et la justice sociale

La répartition des revenus primaires génèrent des inégalités entre les différents individus.
A ces inégalités fondées sur les revenus du travail s’ajoutent celles liées aux revenus du patrimoine :
_ ceux qui possèdent des immeubles (ex. appartements) perçoivent des loyers ;
_ ceux qui possèdent de l’épargne touchent des intérêts…
Or, ces loyers, ces intérêts permettent à ce ménage d’accroitre son patrimoine ce qui, dans l’avenir, produira donc des revenus accrus. Si c’est pour lui un cercle vertueux, cela accroit donc les inégalités avec ceux qui n’avaient pas ce patrimoine initial.
Là encore, cette situation peut sembler contraire à une certaine justice puisque ce mécanisme conduit donc ceux qui possèdent aujourd’hui à posséder encore plus demain.

B :La protection sociale : un modèle hybride assurance/assistance

1. Une protection contre les risques sociaux
L’initiative individuelle et la régulation par le marché ne semblant pas pouvoir opérer un tel mécanisme, il revient donc à l’État d’assurer cette fonction. Il remplit là un rôle de protection sociale qui consiste à aider l’individu contre les risques sociaux, c’est à dire les évènements de l’existence pouvant affecter ses ressources à la baisse ou ses dépenses à la hausse.
Ainsi, un salarié obligé d’interrompre son activité professionnelle en raison d’une maladie va :
_ cesser de percevoir son salaire de la part de son employeur : c’est donc une baisse de ses ressources ;
_ devoir faire face à des dépenses liées aux soins qu’il doit recevoir : médecin, médicaments, hospitalisation… : c’est donc bien une hausse de ses dépenses.
La protection sociale, en se substituant à l’employeur pour verser le revenu compense donc bien en partie la baisse des ressources de ce ménage. De même, en

en relation

  • Jhjh
    697 mots | 3 pages
  • Jhjh
    638 mots | 3 pages
  • Jhjh
    2608 mots | 11 pages