Jiji

Pages: 8 (1903 mots) Publié le: 22 mars 2011
LE CLASSICISME

En quoi le classicisme et son époque sont-ils étroitement liés ?

| |
|[pic] Sommaire |
|[pic] Le XVIe siècle |
|[pic] Le besoin général decodifier et normaliser  |
|[pic] Le culte des anciens  |
|[pic] Doctrines et préceptes du classicisme  |
|[pic] Les grandsgenres du classicisme |
|[pic] Le déclin du classicisme |
| |
||
|Le XVIe siècle. |
|Le XVI e siècle est celui de Louis XVI : le « Roi Soleil ». Son autorité est étroitement liée au classicisme. Dans l’objectifde |
|surveiller et contrôler étroitement la noblesse, il met en place une Monarchie de Cour extrêmement codifiée et complexe. Les |
|nombreuses fêtes et l’étiquette ne laissent ainsi pas de temps aux comploteurs. Louis XVI aime les arts que ce soit le théâtre (il se |
|fait protecteur de Molière), la danse, l’architecture (il fait construire le château de Versailles), ou lalittérature. Le Roi Soleil |
|recherche la magnificence ; c’est le rayonnement cet art qui assure la grandeur et la pérennité de son règne. Ils utilisent donc le |
|talent français pour faire rayonner cette culture dans toute l’Europe et marquer les esprits. |
|A l’époque, on pense que l’homme était fait d’ « humeurs » conçues par les organes et que ceshumeurs sont reliées à des passions. On |
|estime que par l’usage de la raison, on peut contrôler ses humeurs donc ses sentiments. |
|Deux doctrines théologiques dominent également. Certains sont molinistes : ils ont foi en la liberté et la grandeur de l’Homme. |
|D’autres sont jansénistes et considèrent que l’Homme est esclave de ses passions quisont mauvaises. Pour ces derniers, seule une foi |
|totale peut aider. La fin du règne de Louis XVI est marquée par le jansénisme et le retour à l’austérité. |
|L’influence de l’antiquité gréco-romaine se voit dans de nombreux domaines. Deux écoles de la recherche du bonheur s’opposant sont |
|ainsi reprises par La Fontaine qui critique le stoïcisme dans saFable : « Le philosophe scythe ».L’épicurisme est basé sur le |
|matérialisme, l’empirisme (théorie selon laquelle la connaissance vient d’abord de l’expérience) et l’irréligion (l’âme meurt avec le |
|corps). Le bonheur vient de la recherche du plaisir mais dans la modération et la connaissance. Le stoïcisme recherche le bonheur dans|
|l’effort pour acquérir la vertu. La liberté vient de lacapacité à vaincre la passion et la douleur, la raison domine tout. |
| |
|Le besoin général de codifier et normaliser.  |
|L'adjectif classique est ancien. Il...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • jiji
  • Jiji
  • Jiji
  • Jiji
  • Jiji
  • Jiji
  • Jiji
  • jiji

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !