Jules laforgue

330 mots 2 pages
Le poème Spleen de Jules Laforgue est extrait du recueil « Le sanglot de la terre » écrit en 1901. Ce poème mêle un profond ennui « Tout m’ennuie » et de la tristesse, montrée grâce au temps maussade « Ciel gris », « éternelle pluie ». Le poème nous donne une impression de lassitude de la vie du poète, il cherche comment occuper sa journée « de la calligraphie. Bah ! Sortons, je verrais peut-être du nouveau. Pas de livres parus […] je m’ennuie encor. ». Ce poème est un sonnet modifié ; les deux premières strophes comportent 4 vers chacune de la forme ABBA, s’en suit une strophe de 2 vers puis une strophe de 3 vers, à laquelle s’ajoute « chacun dort » puis un dernier vers. Ce sonnet modifié prouve que Jules Laforgue est un écrivain qui s’inscrit dans la lignée de Baudelaire, Verlaine et Rimbaud. On peut y retrouver un contexte moderne grâce à « Gaz », qui représente lampes à gaz utilisés pour éclairer les rues, mais aussi grâce à « brume de suie » référence aux usines à charbon signe de modernité à l’époque. La pluie est l’image de la tristesse dans ce poème, elle y est présente au début, dés le premier vers « éternelle pluie », « les flaques d’eau ». Elle s’attenue dans la deuxième strophe, puis reviens dans le deuxième vers de la troisième strophe « l’averse toujours » « la boue », preuve que sa tristesse de la vie et toujours présente et dure…
La « brume de suie » peut aussi être l’image de la pollution, synonyme de morosité et de tristesse.
L’assonance en « u » au 3ème vers « En bas de la rue où dans une brume de suie » peut permettre de mettre l’accent sur cette dernière.
Ce poème est un alexandrin, mélangeant rimes masculines et féminines. Les césures sont très aléatoires, pouvant être :
-> Au juste milieu « Tout m’ennuie aujourd’hui. | J’écarte mon rideau » 6 6
-> Mais aussi au début « Bah ! | Sortons, | je verrais peut-être du nouveau »

en relation

  • Jules laforgue
    663 mots | 3 pages
  • Jules laforgue
    639 mots | 3 pages
  • Jules laforgue
    458 mots | 2 pages
  • Jules laforgue
    1669 mots | 7 pages
  • Laforgue jules
    295 mots | 2 pages
  • Jules laforgue
    1839 mots | 8 pages
  • Les complaintes jules laforgue
    1831 mots | 8 pages
  • Biographie de jules laforgue
    618 mots | 3 pages
  • Biographie de jules laforgue
    418 mots | 2 pages
  • Commentaire la cigarette Jules Laforgue
    1650 mots | 7 pages