Juliet lambeaux

Pages: 17 (4199 mots) Publié le: 6 mars 2011
Lambeaux, Charles Juliet, 1995
Lecture analytique 1 – Prologue/dédicace pages 7-8
Travail effectué en classe :
Situation
Auteur : Charles Juliet
Œuvre : Lambeaux, un seuil, après le titre. Fonction programmatique : l’écrivain donne un aperçu de ce qu'il va faire.
Contexte : 1983-1995  12 ans pour écrire ce livre et publication en 1995
Nature
Genre : autobiographie et biographie àtournure épistolaire ("tu", dialogisme) et parfois un poème
Types : argumentatif, descriptif, monologue dialogique (qui s'adresse à une femme décédée),
Registres : poétique, pathétique
Idée générale:
l’écrivain qui fait la biographie imaginaire de sa mère, reconstituée par une photographie et par les témoignages de personnes qui l'ont connue. Il fait revivre cette femme par l'écriture. Il en faitle portrait et témoigne le désir de la récréer.
Composition : beaucoup de phrases nominales, sans verbes, qui produisent un effet de rapidité, une succession d'actions mélangées.
2 parties de longueur # :
Le portrait
Le projet
Problématique: En quoi ce seuil provoque-t-il la surprise et l'émotion du lecteur par le brouillage des genres, des registres et de l'énonciation ?
Plan du commentaireI)   Ambiguïté des genres et de l'énonciation
A- le brouillage générique : lettre, roman, nouvelle, théâtre, biographie ou autobiographie ?
B- Qui parle ? A qui ?
II)   reconstitution imaginaire et symbolique d'un portrait d’une femme et de sa vie
A- un portrait physique mais surtout psychologique
B- des conditions de vie difficiles
C- des thématiques symboliques : la route, l'ombre et lalumière, l'hiver et le printemps
III)   un texte déchiré et déchirant: un "tombeau" poétique destiné à ressusciter la mère
A- un texte en lambeaux
B- l'invention d'un langage poétique qui redonne parole et vie à la disparue

QQ notes sur l’analyse linéaire du texte prises par Angélique
le texte commence de façon étonnante, pronom personnel de 2eme personne, commence par des lambeaux dephrases. Rythme syncopé qui s'amplifie parfois.
Des subordonnées relatives sans principales avec verbe.
qui joue sur un registre poétique et qui provoque donc l'émotion.
impression de proximité avec le feu dans la cheminée et de maison à la campagne
évocation de la dureté de l'hiver
hyperbole : cauchemar, nuit interminable
thèmes récurrents : la nuit et le jour
vacille = déséquilibre de lafemme, déprime
elle meurt aphasique elle n'arrive pas à parler, et le fils doit trouver les mots pour sa mère
style gnomique = toute fuite est vaine limite du proverbe
gradation, rythme ternaire, allitération [s] [d]
au fil du temps, au des ans anaphores
phrases elliptiques, il manque des mots
" renaître " les mots vont lui redonner naissance
adjectif substantivé  " l'immense "
3 dernièreslignes, phrases elliptiques --> le projet de l'auteur
Une autre proposition qui complète la précédente
par Johan Faerber dans Profil d’une œuvre, + Anne Simon, repris par GZ
Tes yeux. Immenses. Ton regard doux et patient où brûle ce feu qui te consume. Où sans relâche la nuit meurtrit ta lumière. Dans l'âtre, le feu qui ronfle, et toi, appuyée de l'épaule contre le manteau de la cheminée. À tespieds, ce chien au regard vif et si souvent levé vers toi. Dehors, la neige et la brume. Le cauchemar des hivers. De leur nuit interminable. La route impraticable, et fréquemment, tu songes à un départ, une vie autre, à l'infini des chemins. Ta morne existence dans ce village. Ta solitude. Ces secondes indéfiniment distendues quand tu vacilles à la limite du supportable. Tes mots noués dans tagorge. À chaque printemps, cet appel, cet élan, ta force enfin revenue. La route neuve et qui brille. Ce point si souvent scruté où elle coupe l'horizon. Mais à quoi bon partir. Toute fuite est vaine et tu le sais. Les longues heures spacieuses, toujours trop courtes, où tu vas et viens en toi, attentive, anxieuse, fouaillée par les questions qui alimentent ton incessant soliloque. Nul pour...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Lambeaux, charles juliet
  • Lambeaux, charles juliet
  • Charles juliet
  • Lambeaux charles juliet
  • Résumé lambeaux de charles juliet
  • Lambeaux les mots juliet
  • Lambeaux, charles juliet
  • Lambeaux de charles juliet

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !