Kafka, la métamorphose

1040 mots 5 pages
La métamorphose, Franz Kafka

La métamorphose est une nouvelle allégorique écrite par Franz Kafka, publiée en 1915 alors que l'auteur, un simple fonctionnaire de Prague, était âgé de 29 ans. C'est une de ses œuvres les plus célèbres avec le Procès (1925) et le Château (1926) et la plus énigmatique.

Résumé :
Gregor Samsa, voyageur de commerce (vendeur) se retrouve un matin transformé en un « monstrueux insecte ». Il devient donc un insecte humain, c'est-à-dire insecte en apparence mais humain dans sa tête, dans ses pensées.
Etant la seule source de revenus ou presque de sa famille (ses 2 parents et sa soeur), il va devoir faire face aux difficultés que crée sa nouvelle situation, dont bien entendu l'impossibilité de toute vie sociale... et familiale. Il meurt de la blessure provoquée par son père ainsi que de son propre jeûn. Le lendemain, la famille un peu attristée mais surtout soulagée, la famille se réjouit de pouvoir prendre un nouveau départ (ascension sociale après la mort de leur fils dont ils comptent profiter sans regrets).
La sœur a pitié de Gregor elle lui apporte à manger, les parents eux, sont dégoutés par leur propre fils, pas de pitié, pas de compassion.
Quel insecte ?
Certains parlent de vermines, d'autres de cafard ou de cancrélat, ou encore de scarabée. En fait, Kafka l'a bien précisé, l'insecte ne doit pas être représentable ou dessinable
Analyse :
Ce roman est fréquemment associé à l’existentialisme par les critiques (doctrine fondée sur le fait que l'homme est libre et responsable de ses actes).
Sentiment de l'absurde dans la nouvelle, monde absurde dans lequel nous plonge Kafka, absurdité que l'on retrouve dans ses romans.
La métamorphose a une multitude d'interprétations, les plus évidentes évoquent le traitement social d'individus différents d'autres abordent le désespoir qu'entraîne une mise à l'écart.
La métamorphose, est aussi l'origine d'un conflit père-fils, c'est l'aboutissement d'une réflexion initiée dans

en relation

  • Kafka la metamorphose
    3630 mots | 15 pages
  • La métamorphose kafka
    2239 mots | 9 pages
  • Kafka: la métamorphose
    896 mots | 4 pages
  • Kafka la métamorphose
    3182 mots | 13 pages
  • Kafka - la métamorphose
    1210 mots | 5 pages
  • La métamorphose, kafka
    1481 mots | 6 pages
  • Kafka la metamorphose
    565 mots | 3 pages
  • La métamorphose de Kafka
    405 mots | 2 pages
  • La métamorphose de kafka
    592 mots | 3 pages
  • Kafka la metamorphose
    1472 mots | 6 pages