Kant réfléxions sur l'éducation

Pages: 10 (2318 mots) Publié le: 16 octobre 2014
Réflexions sur l'éducation, Kant (1776-1787)
Utilisation kantienne de Locke, Rousseau et Platon, Basedow, Iselin, Fichte et Franklin

« Jeune instituteur, je vous prêche un art difficile, c'est de gouverner sans préceptes, et de tout faire ne ne faisant rien. Cet art, j'en conviens, n'est pas de votre âge; il n'est pas propre à faire briller d'abord vos talents, ni à vous faire valoir auprèsdes pères; mais c'est le seul propre à réussir. Vous ne parviendrez jamais à faire des sages, si vous ne faites pas d'abord des polissons; c'était l'éducation des Spartiates: au lieu de les coller sur des livres, on commençait par leur apprendre à voler dîner. Les Spartiates étaient-ils pour cela grossiers étant grands ? Qui ne connaît la force et le sel de leurs réparties ? Toujours faits pourvaincre, ils écrasaient leurs ennemis en toute espèce de guerre, et les babillards Athéniens craignaient autant leurs mots que leurs coups. » (Jean-Jacques Rousseau, Émile, liv. II, t.III, p.209) * l'expression en gras est citée dans l'ouvrage de Kant à la page 144 (VRIN)



INTRODUCTION
Kant et le problème de l'éducation
par Alexis Philonenko
d'après
« Les réfléxions sur l'éducation;observations tirées d'un cours fait plusieurs fois à ce sujet. »

CH1 – Le problème de l'éducation
« L'homme ne peut devenir homme que par l'éducation. » Kant

I- « L'éducation est le plus grand et le plus difficile problème qui puisse être proposé à l'homme. »
On parle de « discipline » de la raison pure.
Mot lié : la pédagogie → « Tout revient à l'expérience »

II – (hist)l'Enseignement en Allemagne au XVIIIe siècle :
Cinq points à retenir :
1 – La qualité des maîtres déplorable (→ Luther et Melanchton sont les grands réformateurs de l'enseignement allemand au XVIe siècle qui se dégrade à partir de la fin de ce siècle) On parle surtout d'éducation par les pasteurs.
2 – Fréquentation oisive et irrégulière des salles de classes de la part des élèves (→ l'éducation nepeut pas être menée à bout s'il n'existe pas de régularité et de discipline)
3 – Le 2 octobre 1763 : proclamation du règlement scolaire par Hecker qui instaure l'enseignement obligatoire de 5 à 13 ans en Allemagne
4 – Mais celle-ci ne peut fonctionner correctement car il manque cruellement d'établissements scolaires!
5 – La principale matière scolaire est le latin qui s'étudie seulement pourla théologie et la pratique religieuse et qui délaisse les belles lettres et la philosophie. Le latin arrache les places à la géographie (on verra plus tard que Kant affirme que la géographie est l'une des matières essentielles pour l'éducation), à l'histoire, à l'allemand, etc.
CN : L'enseignement du XVIIIe siècle est vain, stérile, machinal, irréel et surtout il manque de bases solides et deréformes appliquées.

Ce qui est plus grave encore, c'est qu'il y a totale omission de l'enfant en tant que tel. L'enfant n'existe pas, ni dans la famille, ni dans la société, encore moins dans l'éducation qui vaille être compatible. Cf : Rousseau mènera combat pour que l'on puisse faire la découverte de l'enfant.

III – Basedow et l'Institut de Dessau (celui qui entend les réflexions deRousseau et de Kant est Basedow)
L'objectif :
- 1. écrire une encyclopédie pour les enseignants (il n'existe pas de formation du maître)
2. créer un institut pour réformer les maîtres et leurs apprendre à enseigner → selon les méthodes de Rousseau.
Mais objectif critiqué par Karl Spazier qui parle d'un enseignement du « tout savoir sans rien savoir ».

Basedow cherche à :
1 → une éducationindépendante de l'église
2 → culturellement utilitaire
3 → fondée sur une méthode sensible, intuitive et récréative

CH2 - « L'éducation est un art dont la pratique doit être perfectionnée par beaucoup de générations. » (Kant); celle-ci ne progressant que pas à pas.

I - Suggestion de l'empirisme pédagogique kantien :

On parle de liberté humaine. L'homme n'est ni objet de science,...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Réflexions sur l'éducation
  • kant réflexions sur l'éducation
  • Reflexions sur l'education kant
  • Emmanuel Kant : Réflexions sur l’éducation
  • Commentaire de texte "réflexion sur l'éducation" de kant
  • Etude de texte : réflexions sur l'éducation de kant
  • Etude de texte: « reflexions sur l'éducation », kant
  • Etude de texte: « reflexions sur l'éducation », kant

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !