Kevin

714 mots 3 pages
Humanisme, XVIème siècle
L’Humanisme en littérature:
L’Humanisme est un mouvement né en Italie au XIVème siècle et qui n’atteindra la France que deux siècles plus tard.
Durant le Moyen Age l’église monopolise la pensée de la population européenne et c'est donc une époque noire de l’Europe occidentale, une époque durant laquelle les seules personnes instruites étaient les moines et où la bible était le seul livre consultable.
Le XVIème siècle est le siècle de la « Renaissance ».
Pourquoi Renaissance ?
Tout simplement parce que les humanistes, en littérature, se sont efforcés de faire « renaître » le pensée et la culture de l’Antiquité gréco-romaine.
L’Humanisme est un mouvement qui met au centre l’homme et ses sentiments.
En France, le premier groupe d’humanistes s’etait constitué a la fin du XIVème siècle autour de Montreuil, Nicolas de Clamanges et du théologien Gerson. Mais la guerre les a séparé et l’Humanisme ne renaît qu’au XVIème siècle.
La nouvelle génération des humanistes, réunie autour de Jacques Lefèvre d’Etaples, de Guillaume Budé et de Charles de Bovelles, ne s’attache plus seulement au latin mais aussi a la connaissance des textes de la civilisation antique.

La Renaissance est aussi l’ère de nouvelles réformes religieuses comme le Calvinisme. L’Humanisme est apparu au mileude ces reformes. Les humanistes ont traduit la bible latine, et grâce à l’imprimerie, ont permis une certaine « mondialisation » de cette dernière et de leur mouvement.

Pour un humaniste, l’éducation est primordiale. Ainsi c'est avec la bénédiction de François Ier qu'ils ont créé le « Collège de France ».

L’Humanisme constitue un mouvement spécifique de l’histoire des idées en Europe. C’est l’époque dont ont hérité les Philosophes des Lumières, époque durant laquelle les intellectuels ont du faire appel aux connaissances des civilisations anciennes ; car les humanistes ont longtemps considéré l’Antiquité comme l'apogée de l'espèce humaine qui s’est vu ternie par le

en relation

  • Kevin
    530 mots | 3 pages
  • Kevin
    2619 mots | 11 pages
  • Kevin
    825 mots | 4 pages
  • Kevin
    518 mots | 3 pages
  • Kevin
    597 mots | 3 pages
  • Kevin
    396 mots | 2 pages
  • kevin
    315 mots | 2 pages
  • Kevin
    36579 mots | 147 pages
  • Kevin
    832 mots | 4 pages
  • Kevin
    307 mots | 2 pages