Kjgbjvvfyvf

15514 mots 63 pages
CM
Histoire contemporaine

Histoire politique et sociale de 1815 à 1880
Le politique : ce qui est relatif à l’organisation à l’Etat, à l’exercice du pouvoir dans une société. On peut le mettre en relation avec les différentes théories du pouvoir, selon les rapports entre le gouvernement et les opposants ; les théories sont différentes, comme par exemple, le pluralisme ou le rapport dictatorial, comme les différentes politiques de relations internationales.
Histoire sociale : d’une société : ensemble d’individu ou de groupes entre lesquels des rapports durables et organisés, ils peuvent être pacifiques ou conflictuels. Ces rapports sont souvent établis en institution (politique, économique, …) et garantis par des sanctions. C’est l’histoire de chacun de ces éléments.
La France veut faire augmenter son empire colonial, elle nécessite une politique d’ouverture. Le mot politique se décline dans la pratique par diverses manières de gouverner, dans la conduite des affaires publiques, mais le fil directeur de cette période de l’histoire de France semble être la conciliation entre l’ordre et la liberté. Mais on n’arrivera qu’à un équilibre instable avec la question sur les droits et les devoirs. Pour certains, la sphère qui l’emporte est la sphère sociale quel que soit le gouvernement en place. Pour d’autres, c’est la sphère politique. Par exemple, les républicains considèrent que le salut social est politique grâce au suffrage universel.
On prendra comme cadre la France car c’est celle qui nous est le plus familier et car le territoire est quasiment le même que le territoire français actuel.
Pourquoi 1815 à 1880 ? 1815 correspond au début de première Restauration et correspond à la fin de Napoléon avec la défaite de Waterloo. Le point de départ est relatif, mais cette période correspond à trois générations de Français. C’est aussi un moment de progrès, scientifique, technique. On parle de « siècle du progrès ».

La France en monarchie 1815-1830
Quinze

en relation