La beauté

Pages: 5 (1016 mots) Publié le: 24 février 2011
En lisant les deux premières strophes, on se rend compte que le sujet est instable, car il est déchiré entre deux états contradictoires. Il est soumis à une force irrationnelle qui le jette dans ces deux sentiments.
En effet, il est confus puisqu’il est basculé à la fois dans des désirs de vie et de mort. Ce déchirement est inséré dans le poème par des antithèses qui démontre qu’il ressent lesdeux sentiments simultanément : « Je vis, je meurs; je me brûle et me noie. / J’ai chaud extrême en endurant froidure : / La vie m’est et trop molle et trop dure. / J’ai grands ennuis entremêlés de joie. » Dans ce passage, il y a une antithèse qui, habituellement, devraient entraîner une contradiction entre les deux termes. Toutefois, on peut remarquer que le sujet vie les deux émotions au mêmemoment. D’ailleurs, plus les vers avancent, plus les états commencent à se confondre et à devenir moins intenses. Certains procédés stylistiques sont insérés afin de démontrer l’intensité de ces sentiments. L’antithèse dans les premiers vers associe la vie à la chaleur et la brûlure, et la mort à la noyade et la froidure. Puis, dans une métaphore, le sujet semble se comparer à un végétal puisqu’ilpasse d’une sensation de mollesse représentant la vie par une feuille molle et vivante, ainsi que la dureté représentant la mort par une feuille sèche et fanée. Donc, tous ces éléments sont reliés entre eux d’où le déséquilibre du sujet.
D’autre part, si le sujet est instable c’est parce qu’il prend plaisir à souffrir. Cette satisfaction de souffrance est démontrée par plusieurs termesreprésentatifs dans quatre vers précis du poème : « Tout à coup je ris et je larmoie, / Et en plaisir maint grief tourment j’endure : / Mon bien s’en va, et à jamais il dure : / Tout en un coup, je sèche et je verdoie. » Vivre de nombreuses douleurs en restant passionné démontre qu’il y a un paradoxe entre le plaisir et la souffrance. Le sujet exprime sa joie à vivre de la douleur, ce qui est normalementinhabituel. Effectivement, le mot « endurer » que l’auteur utilise dans ce vers vient du mot latin patior qui signifie également passion. D’ailleurs l’expression « tout à coup » donne un effet de surprise, c’est pourquoi nous supposons que c’est à ce moment que la passion arrive dans la vie du sujet. On voit ainsi le lien puissant entre la douleur et la passion vécues par celui-ci. Aussi, elle prendtellement plaisir à souffrir, que même si son vrai bonheur s’en va, elle trouve une autre sorte de joie dans la souffrance qu’elle ressent. C’est ce qui est expliqué dans le septième vers. Encore une fois, dans le huitième vers, le sujet exprime toujours le déchirement entre la vie et la mort, car il ressent l’absence de sa moitié. Cette perte, ce sentiment de mort, vivifie l’être et lui redonneune sorte d’énergie et c’est là qu’il réussit à trouver une certaine joie. Cette exaltation de l’être se traduit par le verbe « verdoyer » tandis que la disparition de l’âme-sœur est associée à la sécheresse. Ce sentiment extrême lui permet de prendre conscience de son existence. Bref, le sujet prend totalement plaisir à souffrir, car il réussit à se sentir vivant et à trouver un sens à sa vie.Le sujet est bel et bien instable, mais il est toutefois soumis à une force surnaturelle que l’on connait bien : l’amour. C’est dans les huit derniers vers que l’on peut le comprendre.
En effet, c’est l’amour qui divise le sujet entre les deux états contradictoires énumérées dans les paragraphes précédents. L’auteur confirme que l’amour est omniprésent dans la vie du sujet et même plus, il ledomine. On peut le constater grâce au vers : « Ainsi Amour inconstamment me mène. » Ici, remarquons que l’amour est personnifié, car le A est majuscule comme s’il s’agissait d’un nom propre. On comprend ainsi l’importance de l’amour pour le sujet. D’ailleurs, cette phrase nous informe que l’amour domine inconstamment le personnage, ce qui pourrait être considéré comme étant irrationnel. En fait,...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La beaute
  • La beauté
  • La beauté
  • la beauté
  • La Beaut
  • La beauté
  • la beauter
  • Beaute

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !