La bruyère, les caractères

561 mots 3 pages
La Bruyère a travaillé pendant dix-sept ans avant de publier ce recueil de 420 « remarques », sous forme de maximes, de réflexions et de portraits, présenté comme une simple continuation des Caractères du philosophe grec Théophraste, qu'il traduit en tête de l'ouvrage1. L'auteur aurait commencé la rédaction de cet ouvrage dès 16702, et il est mort en 1696 après l'avoir revu et corrigé pour une neuvième et dernière édition, posthume celle-là. Les Caractères ou les Mœurs de ce siècle sont ainsi passés de 420 « remarques » en 1688, à 1120 en 16943. C'est donc l'œuvre de toute une vie, en même temps que la seule œuvre que La Bruyère ait publiée1.
Dans la préface, l'auteur explique le choix qui a été le sien d'écrire des fragments ou « remarques » :

« Ce ne sont point des maximes que j'aie voulu écrire, [...] l'usage veut qu'à la manière des oracles elles soient courtes et concises ; quelques-unes de ces remarques le sont, quelques autres sont plus étendues : on pense les choses d'une manière différente, et on les explique par un tour aussi tout différent. »

À la variété de la réalité humaine et sociale observée, répond donc la variété de la forme qui en rend compte2.

L'auteur affiche sa préférence pour les Anciens dans son livre, à commencer par l'épigraphe en latin d'Érasme. En effet, il dit traduire seulement du grec l'œuvre de Théophraste. En se plaçant ainsi directement et ouvertement dans la lignée de ce philosophe de l'Antiquité, il souligne sa fidélité à la tradition des philosophes moraux4. Mais en même temps, à la fin du Discours sur Théophraste, il revendique son originalité en parlant de « nouveaux Caractères5 » ; ce terme d’« originalité » doit se comprendre à la fois « comme retour aux origines et comme instauration d'une nouvelle origine », ainsi que le fait observer très justement Emmanuel Bury6. Ce recueil de caractères connaît un vif succès et Jean de La Bruyère de son vivant fait paraître huit éditions de son ouvrage, enrichies de nombreuses

en relation

  • La bruyère et les caractères
    597 mots | 3 pages
  • La bruyère caractères
    7052 mots | 29 pages
  • Les caractères de la bruyère
    657 mots | 3 pages
  • les caractère de LA BRUYERE
    1633 mots | 7 pages
  • La bruyère, les caractères
    1054 mots | 5 pages
  • La bruyère, les caractères
    994 mots | 4 pages
  • La bruyère, les caractères
    1527 mots | 7 pages
  • La bruyère les caractères
    364 mots | 2 pages
  • les caractères de la bruyère
    761 mots | 4 pages
  • La bruyère, les caractères
    457 mots | 2 pages