la cigale et la fourmi

Pages: 6 (1343 mots) Publié le: 5 janvier 2014
Les Fables de La Fontaine
« Maître Corbeau, sur un arbre perché, tenait en son bec un fromage… » ; « La cigale ayant chanté tout l'été… ». Tout un chacun a en mémoire au moins un ou deux vers d'une fable de La Fontaine. Pourquoi un tel succès ?
I. Les caractéristiques des Fables
1. Qu'est-ce qu'une fable ?
• La fable raconte une histoire courte et drôle qui a pour but d'apprendre quelquechose au lecteur tout en le distrayant. Les personnages sont typiques, parfois incarnés par des animaux.
La fable se compose souvent de deux parties, très inégales cependant : « le corps est la fable, l'âme la moralité », écrit dans sa préface La Fontaine. Le récit imagé permet ainsi de saisir une règle morale abstraite.
• Les fables existent depuis l'Antiquité. La Fontaine a puisé dans cettetradition ancienne, adaptant les fables d'Ésope, notamment, ainsi que des contes orientaux. Il innove, pourtant, en les écrivant en vers. Allier le plaisant à l'instructif est un souci constant dans ses fables.
2. La structure des Fables
Les Fables sont divisées en douze livres, parus en trois recueils.
• Le premier recueil contient la plupart des fables connues : la Cigale et la Fourmi, le Corbeauet le Renard, la Grenouille qui veut se faire aussi grosse que le bœuf, le Rat de ville et le Rat des champs, le Loup et l'Agneau, le Renard et la Cigogne, le Chêne et le Roseau, etc.
• Le deuxième recueil se veut moins anecdotique : la fable intitulée les Animaux malades de la peste prétend rien moins qu'à une peinture sociale complète. Progressivement, les fables ne sont plus seulement deshistoires destinées à éduquer les enfants en les amusant : elles deviennent en quelque sorte le livre de méditation de La Fontaine.
• Le dernier recueil couronne l'ensemble : certaines très belles fables peuvent se lire comme l'exposé poétique d'une philosophie de l'existence.
3. Le cadre spatio-temporel
• Comme les contes, les fables sont généralement situées dans une époque vague et dans des lieuxpeu déterminés (la ville, les champs).
• On y trouve pourtant certains détails de la vie du XVIIe siècle : allusion au roi, aux courtisans et à l'Église.
La Fontaine se moque du pape Innocent XI, qui n'était pas le fils d'un « planteur de choux », mais d'un banquier (VII, 11).
Ami du ministre Fouquet, il ne perd pas une occasion d'attaquer Colbert : Fouquet est la cigale, Colbert la fourmi,mais aussi la Grenouille jalouse qui cherche à avoir une fortune aussi grande que celle de Fouquet (la Grenouille qui voulait se faire aussi grosse que le bœuf).
Dans certaines fables, il transpose des faits divers qui sont réellement arrivés, par exemple l'histoire de deux dames qui se sont refusées pendant cinq heures le passage en carrosse dans une rue étroite de Paris (VII, 4).
II. Les thèmesprincipaux
1. Les animaux
• « Je me sers d'animaux pour instruire les hommes », écrivait La Fontaine. Grâce au caractère qu'il attribue à chaque animal, il laisse deviner qui il met en cause.
Le Lion représente le pouvoir du roi, le Chat, l'hypocrite, le Renard, le rusé. Principaux acteurs des fables, les animaux parlent et s'animent sous les yeux du lecteur. La Fontaine les peint avec desdétails expressifs (la maigreur du loup, le « col pelé » du chien, le « long bec emmanché d'un long cou » de la cigogne, la tortue qui avance à un « train de sénateur », etc.).
• Tous sont présents : animaux sauvages et domestiques, grosses et petites bêtes, gentilles (l'âne, l'agneau) et féroces (lion, loup…) Mais La Fontaine ne cherche pas à écrire une encyclopédie du monde animal (le corbeau nemange pas de fromage et la cigale ne chante pas !) : ce qui lui importe, c'est de donner de la vivacité et la plus grande variété possible à son univers.
2. La société
• La Fontaine dresse un large panorama de la société de son temps. Il peint à la fois les grands (le roi et les courtisans) et les petits (les paysans, les artisans).
Le roi est critiqué : incarné par le lion, il se montre...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La cigale et la fourmi
  • La fourmis et la cigale
  • La cigale et la fourmi + la cigale
  • La cigale et la fourmi
  • la cigale et la fourmi
  • La cigale et la fourmi
  • La Cigale Et La Fourmi
  • La cigale et la fourmi

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !