La citoyennete et empire de rome

Pages: 12 (2931 mots) Publié le: 13 décembre 2012
H II 2 – Citoyenneté et Empire à Rome (Ier – IIIe siècles).
Du Ier au IIIe siècles après Jésus-Christ, la ville de Rome est la capitale d’un immense empire. A l’intérieur de ce dernier, le nombre de citoyens va fortement évoluer car la citoyenneté joue un rôle particulier dans le fonctionnement de l’Empire. Quel rôle joue la citoyenneté dans l’Empire romain ? En quoi le régime impérialinfluence-t-il le fonctionnement de la citoyenneté romaine ? Après avoir défini la citoyenneté romaine, nous verrons comment celle-ci a participé à l’administration de l’empire.

I. La citoyenneté romaine.
La citoyenneté romaine n’est accessible qu’à certains habitants de l’Empire. Elle est à l’origine de droits et de devoirs. Enfin, cette citoyenneté présente certaines particularités qui constituentdes faiblesses.

A. Qui est citoyen romain ?
La citoyenneté romaine s’acquiert d’abord par la naissance. Comme à Athènes, un enfant mâle, fils d’un citoyen, devient citoyen lors de sa 17 e année si son père le reconnait ou si sa mère, fille de citoyen, n’est pas marié. Il peut alors porter la toge, symbole de citoyenneté, et les tria nomina (prénom, nom et surnom). A partir d’Hadrien (117-138),cette transmission par la naissance est étendue aux enfants de fille de citoyen même si leur père n’est pas citoyen. Mais, à la différence de ce qui se passe dans la cité grecque, il existe d’autres voies pour devenir citoyen. Le droit de cité est octroyé automatiquement aux étrangers libres dans plusieurs circonstances. C’est le cas pour les hommes ayant servi 24 ans ou ayant accompli des faitsd’armes exceptionnels dans les troupes auxiliaires de l’armée romaine. C’est le cas également pour les magistrats des cités de droit latin lorsqu’ils ont fini d’exercer leur magistrature. Il s’agit cependant d’un droit de cité limité puisqu’ils ne peuvent accéder aux magistratures romaines ou au Sénat. L’empereur dispose par ailleurs du pouvoir d’accorder la citoyenneté complète à des étrangers(pérégrins) et à leurs familles. Dans ce cas, le nouveau citoyen prend le nom de l’empereur. Quant aux esclaves affranchis, ils reçoivent le statut de leur ancien maître : si celui-ci est citoyen romain, ils le deviennent à leur tour mais avec des droits limités. Ce sont les enfants des affranchis qui pourront exercer pleinement les droits du citoyen. Les femmes passent de la tutelle de leur père à celledu mari mais elles sont plus libres qu’en Grèce. Les matrones et les veuves disposent des droits civils du citoyen (héritage, éloge funèbre) mais pas des droits politiques. Sont exclus de la citoyenneté les étrangers (pérégrins) et les esclaves. Si la possession du statut du citoyen est plus ouverte qu’à Athènes, cela reste un privilège qui offre un certain nombre de droits et de devoirs.

B.Quels sont les droits et les devoirs du citoyen ?
La citoyenneté romaine procure un certain nombre de droits ou devoirs. Le citoyen romain dispose de sept droits fondamentaux :  le droit de propriété (ius commercii), c’est-à-dire qu’il peut disposer librement de ses biens, les vendre, en acheter, en hériter ;  le droit de mariage (ius conubii), seul le citoyen peut obtenir un mariage légitimeavec une fille de citoyen ;  le droit d’intenter une action en justice (ius legis actionis) devant les magistrats romains, le citoyen romain ne peut subir de torture dans le cadre d’un procès ;  le droit de vote (ius suffragii) lors des élections des magistrats ou pour confirmer les décrets du Sénat dans les assemblées populaires, les comices ;  le droit d’être élu (ius honorum), le citoyenparticipe au cursus honorum (« voie des honneurs rassemblant les carrières administratives, politiques, juridiques et militaires) qui se déroulent par étapes et mènent aux plus hautes fonctions ;  le droit d’appel au peuple dans les procès criminels (ius provocationis), sous l’empire ce droit d’appel se fera devant l’empereur ;
1/4

le droit de participer aux sacerdoces (ius sacrorum),...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Citoyenneté et empire à rome
  • Citoyenneté et empire à rome
  • Empire et citoyenneté à rome
  • Citoyenneté et empire à Rome
  • Citoyenneté et empire à Rome
  • Citoyenneté et empire a rome
  • Citoyenneté et Empire à Rome.
  • Citoyenneté et empire a rome

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !