La communication nerveuse

890 mots 4 pages
1. Les voies nerveuses du message nociceptif (semaine 2 – semane3) 1.1 Les organes mis en jeu
1.2 Les cellules mises en jeu 1.2.1 Le neurone

Les récepteurs de la douleur sont des terminaisons sensorielles disséminées par millions dans tous les organes.
Ces récepteurs sont appelés nocicepteurs car ils réagissent aux stimulus nocifs, c’est à dire tout ce qui peut endommager l’organisme. Les nocicepteurs donnent naissance à des messages nerveux qui sont d’abord transmis à la ME, puis de la ME vers le cerveau ou s’établit la sensation de douleur.

Le neurone est une cellule spécialisée, constituée d’un corps cellulaire contenant le noyau et de prolongements cytoplasmiques plus ou moins longs, dendrites et axones. Les corps cellulaires des neurones sont regroupés dans les ganglions nerveux (ganglion rachidien) et dans la substance grise des centres nerveux . Dans la moelle épinière la substance grise est interne (figure en forme de papillon dont les ailes correspondent aux cornes dorsales et ventrales). Dans le cerveau, la substance grise forme le cortex cérébral et des noyaux à la base de l’encéphale (fig.2 p.26 manuel Bordas). Les axones, prolongements des neurones constituent des fibres nerveuses qui permettent les communications : chaque neurone reçoit des informations par ses dendrites et émet des messages par son axone. Ces prolongements, dépourvus de myéline dans la substance grise, sont généralement myélinisés dans la substance blanche.
Activité
Les cellules du circuit nociceptif : Identifier les cellules qui conduisent le message nerveux nociceptif.
Supports
Dilacération d’un nerf de cuisse de grenouille : patte de grenouille lame, lamelle, aiguille lancéolée
Observation microscopique de lames histologiques : coupes de moelle épinière, d’encéphale, de peau, de nerf.1.2.2 Les voies nerveuses de la douleur

Les fibres nociceptives afférentes, qui conduisent les messages des récepteurs vers la moelle, sont des fibres nerveuses dépourvues de myéline

en relation

  • La communication nerveuse
    1051 mots | 5 pages
  • La communication nerveuses
    1275 mots | 6 pages
  • Communication nerveuse
    623 mots | 3 pages
  • La communication nerveuse
    345 mots | 2 pages
  • La communication nerveuse
    911 mots | 4 pages
  • Communication nerveuse
    332 mots | 2 pages
  • Communication nerveuse
    3370 mots | 14 pages
  • La communication nerveuse
    2792 mots | 12 pages
  • Communication nerveuse
    440 mots | 2 pages
  • Communication nerveuse
    3198 mots | 13 pages