La condition de la femme à Rome sous la République

Pages: 7 (1525 mots) Publié le: 9 avril 2014
 Annika van de Walle


La femme à Rome sous la République.

Sous la République romaine, les habitants ne sont pas égalitaires. Ils ne possèdent pas le même statut. Les différences sont énormes entre les esclaves et les hommes libres, entre les étrangers et les Romains et, ce qui fait l’objet de cet exposé entre leshommes et les femmes.
Au quotidien, le Romain vit dans une vaste communauté familiale et recherche gloire et protection.1
La vie romaine est dominée par le poids de la famille dont le père exerçait le pater familias. Dans ce contexte, les droits de la femme sont naturellement limités.

Il y sera développé le statut et la condition de la femme, les droits et devoirs de la femme ainsi que del’institution du mariage. Il sera traité des Vestales, des matrones et de la loi Oppia.


Concernant son statut et sa place dans la société, la femme a toujours été dépendante d’un homme tout au long de sa vie. Jusqu’au mariage, elle dépendait de son père (pater familias) et par la suite, de son mari. La femme était destinée à être épouse et puis, mère.
Si une femme commettait un adultère,c’était comme se révolter contre les dieux du foyer. Quand une femme était veuve ou divorcée, elle était censée retourné sous la dépendance de son père mais si cette dernière devait ou choisissait de rester seule, elle était considérée comme un homme libre.
A Rome, il était d’habitude de n’avoir qu’une fille. Une famille qui possédait deux filles n’était pas affaire courante. Contrairement aux garçons,ces dernières conservaient le nom de leur père. Sous la République, le père avait le droit de vie et de mort sur ses enfants et sur sa femme. Il pouvait tuer toutes les personnes qui se trouvaient sous le toit de sa maison soit pour trahison, soit par simple plaisir. Ce n’est que bien plus tard, au IVe siècle après Jésus-Christ, que cette loi a été retirée au pater familias.5
Avant, seules lesfemmes chastes et héroïques étaient sous l’admiration des hommes. Peu à peu, les femmes s’affranchissaient de la puissance parentale ou de la tutelle de leur mari. Au IIe siècle avant Jésus-Christ, les épouses cultivées n’étaient pas rares mais si toutefois, elles se consacraient beaucoup à leur famille. Leurs sorties sont pourtant très rares.2

Seuls les femmes pouvaient être vestale, uneprêtresse dédiée et vouée à Vesta. Le nombre des vestales variait entre quatre et sept. Elles n’avaient qu’entre six et dix ans lorsqu’elles étaient choisies parmi les plus grandes familles de Rome. Elles exerçaient cette fonction pendant vingt à trente ans et après leur service pour la divinité, elles pouvaient éventuellement songer à un mariage. Mais pendant qu’elles étaient au service de Vesta,toutes relations sexuelles étaient punies de mort: soit elles étaient emmurées vivantes, soit enterrée vivantes.6

Une femme mariée, aussi appelée matrone, occupait une place secondaire dans la famille. C’est une épouse soumise qui doit filer et tisser la laine. Elle sort, accompagnée de son mari, et participe, assise, au repas des hommes.3 A l’intérieur de la maison, elle a un certain pouvoir surles servantes et sur ses enfants qu’elle doit éduquer. Vers la fin de la République, la femme avait moins d’enfants et devait moins s’en occuper et elle avait, également, moins de restrictions au niveau de son travail à la maison.

Le mariage à Rome était d’abord précédé par de fiançailles qui constituaient en un arrangement des pères respectifs et qui avait été fait principalement pour desraisons sociales et économiques. Les mariages n’étaient donc pas fondés sur l’amour. Les filles étaient mariées très jeunes, aux alentours de douze quinze ans. Il existe trois types de mariages mais c’est le troisième qui est le plus pratiqué. La jeune fille entre simplement dans la famille du mari. Au début de la République, le divorce était rare mais vers la fin, la femme peut aussi bien...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La condition de la femme à Rome
  • La magistrature à Rome sous la république
  • Les conflits sociaux à rome sous la république
  • La magistrature à rome sous la république et l'empire
  • Partis politiques a rome dans la republique
  • La ville de rome à la fin de la république
  • Incendies à rome sous néron
  • CM2 De la fondation de Rome à la république

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !