La connaissance du réel se limie-elle au savoir scientifique

Pages: 5 (1031 mots) Publié le: 22 avril 2012
Dissertation de Philosophie

Sujet: La sensibilité aux œuvres d’art demande – elle à être éduquée ?

Tout d’abord, une œuvre d’art est un produit purement humain, il dépend du savoir de l’artiste ou de l’artisan. La confection d’une œuvre s’accompagne souvent d’une contrainte esthétique. Désormais, l’art c’est l’esthétique, car c’est ce facteur qui détermine sa rentabilité, et cela estdevenu primordial. Puis la sensibilité est une faculté d'éprouver des sentiments et des émotions.
Ensuite, éduquer quelqu’un à l’art c’est lui expliquer les caractéristiques de la matière, afin de lui faire obtenir un raisonnement sur lequel il pourra se baser, pour ainsi juger l’œuvre qu’il a en face de lui.
Est-ce que cette sensibilité est donnée, propre à chaque individu, où n'est-elle qu'unefaculté qui exige un entrainement pour être formé ?
Dans un premier temps, nous analyserons que l’art est une question de goûts et de couleurs. Ensuite nous nous intéresserons à l’évolution de ses gouts. Puis nous verrons qu’une certaine éducation est requise pour juger une œuvre d’art.

Tout d’abord, chaque individu a une perception différente de telles ou telles choses. Cette perception estd’autant plus marquée lorsqu’il s’agit d’une œuvre d’art.
Certaine personnes vont ressentir des émotions qui leurs sont propres, qui vont parfois les renvoyés dans leur passé. La présence d’un certain objet sur une toile de peinture peut être symbolique pour une personne du à son vécu et insignifiante pour une autre. Donc chaque personne entretien un rapport particulier avec cet objet, soit duplaisir ou du désagrément.
De plus, cette sensibilité aux œuvres d’art relève avant tout des sens humains que tout homme normal possède, par conséquent n'importe qui est susceptible d'éprouver quelque chose en face d'une œuvre. D’autre part, la fonction principale de l’art est de faire rêver les gens et toute personne est capable de rêver sans à avoir suivi une certaine éducation.
Cependant, sichaque individu a une sensibilité lui permettant d'apprécier les créations artistiques, dès lors aucune éducation n'est requise pour développer ce sens esthétique qui s'enracinerait plutôt dans une sorte de trait de caractère, qui nous ferait aimer ceci plutôt que cela. Toutefois, on peut observer une diversité d’opinion qui se traduit par des préférences personnelles, comme le souligne Hume « ladiversité apparente des goûts vient de ce que la beauté n'est pas une qualité des choses elles-mêmes : elle n'est que l'effet produit par un ensemble d'objets sur l'esprit qui les contemple, et chaque esprit perçoit une différente beauté. » Dès lors une notion de gout entre en jeu. En effet, le gout favorise un jugement immédiat spontané, c’est pourquoi parfois nous sommes incapables d’expliquer cequi nous plait ou déplait dans une œuvre.
De façon général, c’est le beau qui plait universellement à ce concept , il est reconnu comme l’objet d’une satisfaction nécessaire , en effet tout le monde peut être sensible à l’art car cela traverse le temps et les couches sociales.
En outre, il y a différentes formes d’arts tels que la peinture, la sculpture ou encore la musique. Certains sont plussensibles à la musique car ils se sentent transporter dans un autre monde, d’autre c’est la peinture du à la variété des couleurs qui les émerveillent. Cette sensibilité qui est parfois plus en accord avec un domaine qu’un autre est indémontrable.

Cependant, cette sensibilité demande parfois un certain « entrainement » pour pouvoir différencier un objet normal d’une véritable œuvre d’art.C’est pourquoi, un apprentissage est requît pour comprendre le devenir des formes esthétiques et leur contexte. En effet, derrière une peinture se cache une multitude de subtilités liées à l’histoire, que seules les personnes ayant bénéficié d’une éducation peuvent les comprendre et les percevoir. L’art est un domaine complexe qui demande de la patience, et de la réflexion, par conséquent l’art...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Notre connaissance du réel se limite-t-elle au savoir scientifique ?
  • Notre connaissance du réel se limite-t-elle au savoir scientifique ?
  • Notre connaissance du reel se limite t elle au savoir scientifique ?
  • Connaissance scientifique
  • La connaissance scientifique
  • La connaissance du réel
  • Le savoir scientifique
  • Le savoir et la connaissance

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !