La conscription

Pages: 7 (1664 mots) Publié le: 31 janvier 2011
DOSSIER ECJS

LA
CONSCRIPTION

SOMMAIRE:


Lexique



Argumentaire

Sources

Compte-rendu

Lexique

Armée: Réunion importante de troupes assemblées pour combattre.

Armistice: convention par laquelle des chefs militaires suspendent les hostilités.

Conflit: Lutte, combat.

Conscription: Inscription sur les rôles de l'armée, des jeunes gensatteignant l'âge légal pour le service militaire.

Démobilisation: Renvoi dans leurs foyers des réservistes mobilisés.

Devoir: Ce à quoi on est obligé de faire par la loi, la morale.

Engagement: Contrat par lequel quelqu'un déclare vouloir servir dans l'armée pour une durée déterminée.

Guerre: Lutte armée entre groupes sociaux.

Mercenaire: Qui ne travaille que pour l'argent; qui ne fait quepar appât du gain; soldat qui sert pour de l'argent un gouvernement étranger.

Nation: Grande communauté humaine, souvent installée sur un même territoire et qui possède une unité historique, linguistique et constituant une entité politique.

Patrie: communauté politique d’individus vivants sur le même sol.
Patriotisme: amour de la patrie.
Révolution: Changement brusque et violent dans lastructure politique et sociale d'un État.

Soldat: Homme équipé et instruit par un État pour la défense de son territoire; homme faisant partie d'une armée.

Démocratie: Régime politique dans lequel le peuple exerce lui-même la souveraineté, soit l'intermédiaire d'un organe représentatif ( démocratie directe), soit par représentants interposés ( démocratie représentative).

Voici, avant decommencer, une simple carte où la conscription est présentée de façon claire et précise. Nous pouvons constater que la conscription est encore présente dans de nombreux pays, tels que la Russie, le Brésil, où encore l'Afrique. Nous pouvons aussi remarquer que dans certains pays le service n'est pas obligatoire où alors l'armée de métier est présente, comme pour la France et l'Australie. D'autresencore, ne possèdent pas d'armées...

La conscription dans le monde :

Légende :
Vert : pas de forces armées
Bleu : pas d'obligation (volontaire / armée de métier)
Orange : encore obligatoire mais une suppression dans un avenir proche ( < 3 ans) est déjà décidée
Rouge : obligatoire
Gris : pas d'informations

II. Argumentaire

1-) Avantage économique :Aujourd'hui, l'Armée de métier à un coût très élevé... En effet, l'argent qui leur ai destiné et dont ils consomment trop excessivement pourrait être utilisé à d'autres fins plus utiles, tels que les pays défavorisés ou ne serait-ce pour notre pays. Par exemple, en 1996, les 201 000 conscrits reviennent à 14 milliards par an (soit 69,65 francs par conscrits). A contrario, un engagé volontaire coûteenviron 190 000 francs par an. De plus, chaque soldat en fin de carrière se voit attribuer une retraite. Pour tous les soldats le cumul des retraites attribuées monte à 4 milliards de francs.
La Conscription est donc le système le plus économique. Cette armée peut obtenir du personnel de qualité et techniquement compétent sans se soucier du niveau des salaires. Ceci est impossible avec une arméeprofessionnelle recrutée sur une base de volontariat.

2-) Argument stratégique :

a-) Avantage stratégique n°1 :
Depuis le début de la Conscription, nous avons observé que, les États ayant recours aux armées de conscrits avaient plus souvent les dessus sur les États usant d’armées professionnelles. Par exemple, l’armée suisse (qui repose sur le principe de la Conscription) à eu pendant un bonmoment le dessus le 14 Septembre 1515, lors de La Bataille de Marignan.

b-) Avantage stratégique n°2 :
Les soldats de métier n’acceptent seulement de prendre des risques si leur paye suit. Ainsi, s’ils s’estiment mal payés, ils peuvent se mutiner ; comme durant la guerre d’Algérie, la France à connu deux coups d'État militaires. Le premier ayant pour but de mettre Charles De Gaulle au pouvoir...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La conscription
  • Historique de la conscription
  • La conscription 1917
  • Disparition conscription
  • La conscription, longue marche vers l'égalité

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !