La consommation phénomène social

Pages: 11 (2612 mots) Publié le: 12 mai 2010
La consommation comme phénomène social

La spécificité de l’approche sociologique :
 Les normes collectives influencent les choix des individus. Ces normes sont différentes selon la sexualité, l’âge…
 Le processus d’interaction (action réciproque) qui existe entre les individus, c’est-à-dire le conformisme social et on essaye de se démarquer pour se distinguer.

Pourquoi la consommationest un thème intéressant en sociologie ? C’est parce que l’on retrouve les modes de vie des individus à travers leur consommation. On retrouve une dimension symbolique de la consommation c’est-à-dire les goûts, les préférences des individus. Ces goûts… qui sont nés non pas de nous même mais de la société qui nous incite à acheter, à porter… tel ou tel chose. De même pour les goûts musicaux : lesdifférentes générations n’écoutent pas les mêmes musiques. Tout cela est socialement orienté puisque les goûts dépendent du milieu social qui ce dernier détermine la consommation.
A travers les analyses sociologiques de la consommation on s’appui sur 3 choses :
• L’effet de diffusion des normes dans la société (mode, acceptation de l’homosexualité…)
• Les variables sociologiques (âge, revenu…)• …
Est-ce que les comportements s’homogénéisent ou est-ce qu’ils se diversifient ? Cela dépend du lieu et du temps (période).

I. La consommation comme acte social

1. La diffusion des normes de consommation

L’approche traditionnelle est une approche dite naturelle car l’homme consomme pour sa survie. Mais on ne peut pas expliquer toute la consommation avec les besoins physiologiques. Ducoup on distingue les besoins primaires des besoins secondaires.
Les sociétés premières, traditionnelles où les hommes n’avaient que des besoins physiologiques (correspondent à la nécessité de survie : se nourrir, se couvrir,...) correspondent à des besoins primaires. En revanche la société de consommation d’aujourd’hui avec ses autres besoins relève des besoins secondaires.
Parfois on satisfaitmême les deux : par exemple lorsque l’on va au restaurant avec des amis c’est d’une part pour se nourrir et d’autre part pour passer du temps avec ses amis.

2. Normes sociales et consommation

 Expérience de Solnick

Situation A : Revenu annuel de 50 000$ et les autres gagnent 25 000$.
Situation B : Revenu annuel de 100 000$ et les autres gagnent 200 000$.

L’économiste (l’utilitariste)dit qu’il vaut mieux gagner 100 000$ pour gagner 2 fois plus mais le sociologue raisonne par rapport aux autres et choisis la situation A car il gagnera 2 fois plus que les autres et donc appartiendra aux « riches ».

 M. Sahlins

Les sociétés primaires ne produisaient pas donc il n’y avait pas de consommation. En effet ils vivaient de cueillette, chasse… pour réduire leur consommation. Ilstravaillaient le moins possible pour rester en groupe le plus possible, augmenter la vie en groupe, la consommation est donc collective et non individuelle contrairement à aujourd’hui.

 P. Clastres

La société primaire s’organise de telle manière que les personnes vont très peu consommer, ne pas désirer car on ne tente pas les individus avec des pubs par exemple.

 M. Mauss

Cérémonie duPotlatch : chaque tribu amène le plus possible de richesses qui vont former un tas. Celle qui en aura mis le plus gagne les honneurs et ensuite ils brulent tout pour repartir à zéro et permettre à l’autre tribu de gagner l’année suivante.

Dans nos sociétés on accumule pour être riche contrairement à eux.

 L’attribution des prénoms

Un prénom est une consommation d’un bien gratuit etobligatoire. C’est un choix définitif que les parents font pour leur enfant.
En fonction des périodes la consommation des prénoms est très basse ou forte. On peut donc dire que le choix du prénom est un choix social en fonction de la période : effet de mode.

Contraintes : Soucis d’originalité, respect des usages (écarter les prénoms trop originaux qui vont marginaliser l’enfant).

La...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La communication phénoméne social
  • La communication phénomène social
  • La démocratie comme phénomène social
  • Phénomène social : Tcharmil
  • L entrepreneur, un phenomene economiaue et sociale...
  • La communication phénoméne social
  • La consommation, un acte sociale
  • Réseaux sociaux et consommation

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !