La consommation phénomène social

2612 mots 11 pages
La consommation comme phénomène social

La spécificité de l’approche sociologique :
 Les normes collectives influencent les choix des individus. Ces normes sont différentes selon la sexualité, l’âge…
 Le processus d’interaction (action réciproque) qui existe entre les individus, c’est-à-dire le conformisme social et on essaye de se démarquer pour se distinguer.

Pourquoi la consommation est un thème intéressant en sociologie ? C’est parce que l’on retrouve les modes de vie des individus à travers leur consommation. On retrouve une dimension symbolique de la consommation c’est-à-dire les goûts, les préférences des individus. Ces goûts… qui sont nés non pas de nous même mais de la société qui nous incite à acheter, à porter… tel ou tel chose. De même pour les goûts musicaux : les différentes générations n’écoutent pas les mêmes musiques. Tout cela est socialement orienté puisque les goûts dépendent du milieu social qui ce dernier détermine la consommation.
A travers les analyses sociologiques de la consommation on s’appui sur 3 choses :
• L’effet de diffusion des normes dans la société (mode, acceptation de l’homosexualité…)
• Les variables sociologiques (âge, revenu…)
• …
Est-ce que les comportements s’homogénéisent ou est-ce qu’ils se diversifient ? Cela dépend du lieu et du temps (période).

I. La consommation comme acte social

1. La diffusion des normes de consommation

L’approche traditionnelle est une approche dite naturelle car l’homme consomme pour sa survie. Mais on ne peut pas expliquer toute la consommation avec les besoins physiologiques. Du coup on distingue les besoins primaires des besoins secondaires.
Les sociétés premières, traditionnelles où les hommes n’avaient que des besoins physiologiques (correspondent à la nécessité de survie : se nourrir, se couvrir,...) correspondent à des besoins primaires. En revanche la société de consommation d’aujourd’hui avec ses autres besoins relève des besoins secondaires.
Parfois on satisfait

en relation

  • tudes des ph nom nes sociaux
    4527 mots | 19 pages
  • L'alcoolisme et la violence
    3409 mots | 14 pages
  • Economie
    410 mots | 2 pages
  • Des cannibales
    1799 mots | 8 pages
  • Ménage et consommation
    1512 mots | 7 pages
  • Le conformisme
    2204 mots | 9 pages
  • La culture de masse en Occident depuis 1945
    2496 mots | 10 pages
  • Moyennisation
    1310 mots | 6 pages
  • Ecjs
    14177 mots | 57 pages
  • Le capitalisme et la société d'hyperconsommation
    3792 mots | 16 pages