La contre démocratie de pierre rosanvallon

Pages: 19 (4681 mots) Publié le: 3 mai 2010
Pierre Rosanvallon, La contre-démocratie : La politique à l’âge de la défiance

En 2006, dans son ouvrage intitulé La contre-démocratie : La politique à l’âge de la défiance, Pierre Rosanvallon met en avant les dysfonctionnements que rencontre de nos jours le régime démocratique et propose pour y remédier l’introduction d’une nouvelle notion : la contre-démocratie et la participation descitoyens dans le jeu politique.

Pierre Rosanvallon est un historien et intellectuel français dont les travaux ont principalement porté sur la démocratie et son histoire, mais aussi sur le modèle politique français ainsi que le rôle de l’Etat dans les différents systèmes politiques et sur les questions de justice sociale dans les sociétés contemporaines. Il a développé, en 1976 alors qu’il étaitassocié à la CFDT, dans son ouvrage L’âge de l’autogestion la théorie de l’autogestion politique qui permet une réappropriation d’une forme d’organisation collective. Son engagement en politique s’est noté au travers de sa participation en temps que membre permanent à la CFDT. Il a également été membre du parti socialiste unifié puis du parti socialiste. En 1995, il s’est notamment engagé dans ladéfense de la réforme de la Sécurité sociale. Il a, en 2002, crée La République des Idées qui est un atelier intellectuel qu’il préside et qui a pour vocation de refonder une nouvelle critique sociale. Rosanvallon a publié de nombreux ouvrages la plupart relatifs à la notion de démocratie ou à celle de l’Etat : La crise de l’Etat Providence en 1981, La nouvelle question sociale en 1995, Le peupleintrouvable : histoire de la représentation démocratique en France en 1998, La démocratie inachevée : histoire de la souveraineté du peuple français en 2000 et Le sacre du citoyen : histoire du suffrage universel en France en 2001. Son dernier ouvrage date de 2008 et est intitulé La légitimité démocratique.

Pierre Rosanvallon commence dans un premier temps par définir ce qu’est pour lui lacontre-démocratie qui peut de prime abord sembler une notion très ambiguë. Il ne faut pas, en effet, opposer cette notion à celle de démocratie, la contre-démocratie n’étant pas le contraire de la démocratie. La contre-démocratie est selon l’auteur « un ensemble de réactions de la société aux dysfonctionnements originels. ». C’est « l’ensemble des contre-pouvoirs sociaux informels et des institutionsdestinés à compenser l’érosion de la confiance par une organisation de la défiance ». De cette définition, il résulte que la contre-démocratie se caractérise par le jeu de trois pouvoirs : le pouvoir de surveillance qui s’exerce au travers de trois modalités que sont la vigilance, la dénonciation et la notation et qui place la défiance au cœur du jeu politique, le pouvoir de sanction et d’empêchement quipermet au citoyen d’user des nombreuses sanctions dont il dispose à l’encontre des gouvernants et enfin le peuple-juge, troisième pouvoir, qui permet au citoyen de juger l’action des gouvernants et entraîne de ce fait une certaine responsabilité de leur part dans les choix qu’ils sont amenés à exercer pour l’intérêt général.

En définissant ainsi la contre-démocratie, Pierre Rosanvallon met enavant les moyens dont disposent les électeurs et les citoyens pour surveiller l’action des hommes politiques et il tente de répondre aux dysfonctionnements qui peuvent résulter de la mise en œuvre du système démocratique. Nous allons donc voir maintenant comment la notion de contre-démocratie s’articule avec l’évolution de la communication politique et les moyens qu’une telle évolution met à ladisposition aussi bien des hommes politiques que des citoyens sans oublier les médias, troisième pilier de la communication politique.

Pour se faire, nous nous intéresserons, dans un premier temps, aux liens entre le pouvoir de surveillance et la place qu’occupent les médias et les nouveaux moyens de communication pour permettre aux citoyens d’exercer ce pouvoir (I). Nous nous pencherons...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le pouvoir contre l'intérêt géneral
  • Le peuple introuvable de pierre rosanvallon
  • L'etat providence (pierre rosanvallon)
  • Approche critique du liberalisme, pierre rosanvallon
  • Pierre rosanvallon-la crise de l'etat providence
  • democratie contre totalirisme
  • Les elections contre la démocratie
  • Annie ernaux contre pierre bourdieu

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !