La crise économique en grèce

Pages: 5 (1121 mots) Publié le: 17 avril 2011
La crise économique en Grèce

La Grèce connaît une crise budgétaire catastrophique depuis octobre 2009. Elle est due à un déficit public et une dette publique trop importante. Cette crise financière dure déjà depuis plusieurs années, mais a été tout bonnement cachée par le gouvernement grec jusqu'à l'arrivée du Premier ministre George Papandréou en 2009.

Que s'est-il passé pour que laGrèce en arrive à une telle situation ? Quelles sont les conséquences de cette crise financière ? Que peut-on envisager pour remédier à cette situation ?

Les causes de la crise économique en Grèce sont diverses. Depuis toujours, l'opacité, le clientélisme et la fraude fiscale ont favorisé la corruption pandémique et le gaspillage des fonds publics. En conséquence, cela a fait plonger lepays dans une crise sans précèdent.  En automne 2009, lorsque le Premier ministre grec Georges Papandréou décide de révéler les vrais chiffres du déficit budgétaire du pays - 12,7% du produit intérieur brut (PIB) et non 6% - la crédibilité politique et fiscale des autorités grecques est alors remise en question, les marchés perdent confiance et la frénésie spéculative apparue à la suite, fragiliseles économies de la zone euro. 
En effet, les causes générales de la crise sont fortement liées au déficit public qui est en hausse puisqu’il y a une baisse des recettes fiscales tandis que les dépenses dans les domaines sociaux et économiques augmentent. 
De plus, les plans de relance de l’économie suite à la crise économique mondiale en 2009 aggravent le déficit public soit en augmentant lesdépenses de l’état, soit en diminuant les recettes fiscales. 
Ainsi, avec une dette publique déjà importante à la base, le gouvernement grec doit faire face aux intérêts de la dette antérieure et à une accumulation de ses déficits publics.

La Grèce est aujourd'hui prise dans le carcan de ses erreurs passées.
Les mesures d'austérités choisies par le gouvernement donnent lieu à diversesmanifestations, émeutes, souvent accompagnées de violence, et parfois mortelles. Dans ce climat sous tension, les marchés continuent de s'inquiéter du risque de contagion de la crise à d'autres pays de la zone euro en difficulté, tels le Portugal et l'Espagne. Les bourses européennes ont à nouveau clôturé en baisse la semaine dernière, tandis que l'euro continue de chuter.
Le pays est noyé sousune dette abyssale : plus de 113% de son PIB, soit près de 300 milliards d'euros. Ce déficit budgétaire représente près de 13 % du produit intérieur brut (PIB) alors que, selon les critères de convergence de Maastricht1, ce déficit ne doit pas excéder 3 %.

Le pays a besoin de 30 milliards d'euros cette année. Ses taux d'intérêt sont quant à eux en augmentation constante. Le pays ne peut plusemprunter. Parallèlement, la Bourse d'Athènes est en chute libre.

De plus, la Grèce voit s'éloigner les touristes, les seuls qui pouvaient lui permettre de remonter la pente. Les grèves générales et les violences qui émergent lors des manifestations ont eu raison de leur confiance. Campagne publicitaire et discours médiatiques revalorisant n'ont pas suffi pour éviter les annulations en masse.Et la démission de la Secrétaire d'Etat grecque chargée du Tourisme, lundi 17 mai 2010, n'arrange rien à la situation.

La Grèce sombre économiquement, il est donc vital de rétablir la situation financière du pays et pour cela un changement radical doit s'opérer au sein de l'Etat grec mais aussi au sein de la population. En effet, la descente économique de la Grèce est due à des problèmesde corruption, d'arnaques et de fraudes fiscales liées au laxisme du gouvernement grec. C'est pourquoi Georges Papandréou, Premier ministre grec, décide d'un remaniement du gouvernement afin de redresser la situation économique catastrophique avec la mise en oeuvre d'une politique d'austérité sévère. Il s'agit d'un programme permettant de réduire le déficit public de la Grèce. Il a été imposé...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • la crise économique et grece
  • La crise economique en grece
  • Crise en grèce
  • La grèce en crise
  • La crise en grece
  • Crise de la grece
  • Crise de la grece
  • La crise de la grece

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !