La crise en europe n'est pas finit

Pages: 3 (510 mots) Publié le: 3 janvier 2015
Oui, les pays d’Europe du Sud se portent un peu moins mal que par le passé. Encore heureux ! Après cinq ans de récession quasi-ininterrompue, il serait difficile de tomber plus bas. En d’autrestermes, l’économie des PIGS (Portugal, Italie, Grèce, Spain pour Espagne) enregistre un simple effet de correction de la faiblesse passée.

Evidemment, nous aimerions annoncer que ce léger mieux estannonciateur d’une nouvelle tendance salvatrice. Malheureusement, il n’en est rien. Et ce, pour au moins quatre raisons.

1 - Premièrement, en dépit d’une baisse appréciable, les taux d’intérêt desobligations d’Etat restent élevés : 3,8 % en Italie, 4,1 % en Espagne, 5,5 % au Portugal et 10 % en Grèce (pour les taux d’intérêt à dix ans).

Dans la mesure où l’évolution du PIB de ces pays restetrès loin de ces niveaux de taux d’intérêt, cela signifie que, juste pour rembourser les intérêts de la dette, ils doivent encore s’endetter, c’est ce que l’on appelle la bulle de la dette. Et, tant quela croissance économique sera inférieure à la charge d’intérêts de la dette, cette bulle gonflera de plus en plus.

2- Deuxièmement, de par ces taux d’intérêt trop élevés mais aussi à cause del’augmentation de la pression fiscale, l’investissement et la consommation vont rester timorés, ce qui alimentera de facto la récession.

3- Troisièmement, dans la totalité des pays du Sud, les taux dechômage atteignent des sommets historiques. Les dernières statistiques officielles et harmonisées d’Eurostat sont sans appel : 11,5 % en Italie, 17,5 % au Portugal, 26,7 % en Espagne et 27,2 % en Grèce.Certes, depuis trois mois, ces taux catastrophiques augmentent de moins en moins. Pour autant, arguer de cette évolution pour avancer que la crise est finie tient de la gageure. Et ce, d’autant que lestaux de chômage des moins de 25 ans sont encore plus dramatiques : respectivement 38,4 %, 38,3 %, 55,9 % et 59,1 %. En d’autres termes, la crise n’est plus seulement économique, elle est devenue...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La crise commence la ou finit le language
  • Europe en crise
  • La crise en Europe
  • Europe dans la crise
  • Europe et crise
  • La crise n'est pas fini
  • La crise n'est pas finie
  • La crise n'est pas financière mais systémique

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !