La crise financière

Pages: 14 (3262 mots) Publié le: 20 avril 2011
Sujet : La finance islamique face à la crise

Problématique : Dans quelle mesure, la finance islamique peut prévenir le risque d’une crise éventuelle, et par la suite participe à la stabilité économique ?

Le plan :

Partie1 : Crise financière mondiale : Causes et effets

I - LES FACTEURS EXPLICATIFS DE LA CRISE

1- LE CONTEXTE MACROÉCONOMIQUE

2 - LES COMPORTEMENTS DES DIVERSACTEURS
a. Les emprunteurs
b. Les banques et institutions financières au sens large
c. Les agences de notation
d. Le contrôle externe : les commissaires aux comptes ou auditeurs
e. Les investisseurs

3- UNE RÉGULATION TROP DISPERSEE ET DES NORMES COMPTABLES MAL ADAPTÉES

II. Le déroulement de la crise et ses effets :
1. Le déroulement de lacrise
1. Un assèchement de la liquidité
2. Des pertes pour les banques et le système financier
3. Des pertes patrimoniales des ménages
4. Une baisse du levier d’endettement
1.5. Des conséquences négatives à court terme sur la croissance

2. Les effets de la crise à moyen terme

2.1. Une hausse du coût de financement de l’économie2.2. Des difficultés pour la titrisation et les fonds propres des banques

2.3. Le besoin en capital supplémentaire nécessaire

Partie2 : La finance islamique

I. Les sources de la finance islamique

1. 1.Le coran

2. La sunna

3. La shari’a

II. Les principes de la finance islamique

1. L’interdiction del’interêt

2. L’interdiction de l’incertitude des ventes et de la spéculation

3. Contrats de la finance islamiques

III. La finance islamique et la crise financière

1. Avantages de la finance islamique en période de crise

2. Limites et défis de la finance islamique face à la crise

Partie1 : Crise financière mondiale :Causes et effets

I - LESFACTEURS EXPLICATIFS DE LA CRISE
Plusieurs facteurs sont à l’origine de la crise. En effet, il s’agit d’une crise du système financier en vigueur depuis une dizaine d’années, fondé sur les techniques de marchés, qui s’est inscrit dans une période d’hyper liquidité et qui, du fait de la mondialisation, s’est étendue à l’ensemble des pays et a touché la finance internationale. Tous les acteurs ont,à des degrés divers, contribué de fait à cette crise.
Il serait un peu facile de se contenter de mettre à l’index sur les banques d’investissement pour leur rôle dans la titrisation alors que d’autres acteurs ont soit créé les conditions du développement de ce marché, soit ont négligé les signaux d’alerte ou ont cherché à mettre à profit les possibilités offertes tant qu’elles perduraient, aubénéfice de leur propre profitabilité.

1- LE CONTEXTE MACROÉCONOMIQUE
Le monde vient de connaître une période de forte croissance permettant de tirer certains pays de la pauvreté, l’inflation est restée contrôlée et les progrès technologiques demeurent très importants.
Aux États-Unis, la croissance économique rapide a été soutenue par une politique monétaire exagérément laxiste. Les taux d’intérêtbas ont favorisé d’une part un endettement excessif et d’autre part la recherche de placements alternatifs plus rémunérateurs que les placements classiques. Cette configuration a contribué au gonflement des prix des actifs. Les ménages américains étaient endettés en 2007 à hauteur de 141 % de leur revenu annuel.
Cet endettement a joué un rôle de complément de revenus au regard de salairesmaintenus à des niveaux faibles durant une longue période.
Cette période de croissance s’est accompagnée de déséquilibres macro-économiques : soldes des transactions courantes lourdement déficitaires dans certains pays (États-Unis notamment où l’industrie a perdu des parts de marchés dans de nombreux secteurs tandis que l’économie s’orientait davantage vers les services) alors que d’autres (les...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Crise financiere
  • Crise financiere
  • Crise financière
  • La crise financiere
  • La crise financiere
  • La crise financière
  • La crise financière
  • La crise financière

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !