La cuisine dans le moyen age

2264 mots 10 pages
Dans les cuisines du Moyen Âge

Liaison des sauces au pain ou à l'amande, goût pour des saveurs acidulées, parfum des épices, la cuisine médiévale fait partie du patrimoine culturel européen. La cuisine médiévale est l’un des sujets qui ont suscité et continuent de susciter un grand nombre d’études, d’éditions et même d’applications pratiques car il reste toujours des restaurants qui offrent à leur menu des plats médiévaux.

La cuisine médiévale offre les mélanges de saveurs les plus élaborés. Si aujourd'hui la cuisine ne nous donne le choix que dans deux saveurs, le salé ou le sucré, la gastronomie médiévale, elle nous donne le choix entre huit, même neuf saveurs, chacune d'elle étant dédoublée. Par exemple, lorsque l'on incorpore à un plat du sucre, on obtient une saveur sucrée, alors que lorsqu'on ajoute du miel on obtient une saveur suave. On a donc deux fois quatre égale huit saveurs, la neuvième étant l'âcre ou saveur poivrée. Enfin, le cuisine médiévale est une cuisine de couleurs. Chaque sauce doit avoir une couleur qui permet son identification. Le blanc s’obtient avec le gingembre, le jaune grâce aux œufs ou au safran, le vert par l'adjonction d'herbes, le tournesol donne le rouge. On peut parler d’une gastronomie véritablement élaborée car, que l’on soit rustres ou grand seigneur, clerc ou bourgeois, le bien-manger fait partie intégrante de la vie, de la fête et du plaisir de vivre. Les grands repas démarraient par des salades assaisonnées ou des fruits frais, destinés à ouvrir l’appétit. Ensuite venaient les potages ou brouets, puis les viandes rôties accompagnées de sauces diverses. Les sauces étaient bien souvent liées à la mie de pain ou encore avec du jaune d’œuf, mais sans matière grasse. Puis venait l’entremets, une sorte de distraction entre les mets, il y avait des ballades chantées par quelque barde, jongleries, pitreries de bouffon, même des plats pastiches tels que des «pâtés d’oiseaux vivants» afin d’étonner ses

en relation

  • Alimentation médiévale
    9153 mots | 37 pages
  • Moyen âge
    1175 mots | 5 pages
  • la cuisine française
    1417 mots | 6 pages
  • Dossier anglais
    1492 mots | 6 pages
  • Etude de cas boutique pour la cuisine
    1225 mots | 5 pages
  • Provence
    659 mots | 3 pages
  • Compositions
    6390 mots | 26 pages
  • Ccf d'art
    1409 mots | 6 pages
  • Moyen age
    1688 mots | 7 pages
  • L'histoire des stratégies alimentaire
    2518 mots | 11 pages