La culture rend elle l'homme plus humain ?

Pages: 13 (3123 mots) Publié le: 13 octobre 2013
CHIEN n. m. De nombreuses expressions formées avec chien et un complément de nom sont figées : chien de chasse, d'arrêt, de garde, etc., désignent des types de chien, caractérisés par leur utilisation. On ne parlera ici que des expressions métaphoriques. Chien et chat sont rapprochés par la forme et par l'importance référentielle.
Chien couchant « personnage servile », provient de faire le chiencouchant (1611). Au sens propre, un chien couchant est un chien d'arrêt qui se couche sur le ventre lorsqu'il arrête le gibier. L'addition des valeurs péjoratives de chien et de celles de se coucher a dû donner très rapidement à l'expression son sens figuré.
[...] dans ces moments-là, pourquoi ne se rebiffe-t-il pas davantage, au lieu de prendre ces airs de chien couchant ?
M. Proust, À larecherche du temps perdu, t. II, p. 951.
Chien de..., sert de qualification péjorative (un chien de temps, une chienne de vie, Sévigné), surtout dans la langue classique et jusqu'au xixe s. ; de nos jours l'identification (une chienne de vie est une vie qui est une chienne) est remplacée par la qualification (une vie de chien est une vie digne d'un chien, la vie qu'a un chien). [...] mais le vieuxpalefrenier, déjà retombé à la résignation de sa chienne d'existence, ne se fâchait plus de la mort de ses enfants, répondait simplement d'un geste de conciliation. É. Zola,
Germinal, t. II, p. 192.
Chien de quartier « adjudant », chien de bord « commandant en second d'un navire », chien de régiment (vx) « caporal », utilisent le sens de chien de garde. Chien du Commissaire (vieilli) « secrétairedu Commissaire de Police » est plus péjoratif; le complément étant un nom de personne, il s'agit donc d'une métaphore sur la servilité.
Chiens écrasés « petites informations concernant les accidents de la circulation, etc., dans un journal ».
Chien galeux ; chien perdu, etc., qui s'emploient au sens propre, servent aussi à renforcer les locutions métaphoriques ou des comparaisons, pour accentuerla valeur dépréciative de chien (voir ci-dessous : dans les loc. comparatives, la citation de Zola sous Être malade comme un chien « crever comme des chiens galeux »).
Elle en avait assez, d'être giflée et chassée par son homme, de patauger ainsi qu'un chien perdu qans la boue des chemins […].
É. Zola, Germinal, t. II, p. 157.
Chien perdu sans collier « chien errant sur la voie publique, quel'on met à la fourrière faute d'en identifier les maîtres ». L'expression a été employée pour désigner des orphelins, des enfants abandonnés (littér.).
vieilli. Mauvais chien « personnage méchant, hargneux ». Remplacé (en emploi négatif) par mauvais cheval.
- J'aimais assez de Saint-Loup en Bray, dit Bloch, quoiqu'il soit un mauvais chien, parce qu'il est extrêmement bien élevé.
M. Proust, À larecherche du temps perdu, t. II, p. 218.
... de chien (complément de nom), est toujours péjoratif, Outre les expressions ci-dessous, on trouve froid de chien (équivalent de froid de canard*). Il fait depuis quelques jours un froid de chien, et par ce temps c'est embêtant de sortir de son lit à 5 heures du matin, quand il fait encore nuit close.
T. Corbière. Lettres, p. 962.
Coup de chien « coupdur » ou « événement pénible », a d'abord signifié « action perfide » (digne d'un chien) ; on dirait aujourd'hui coup* en vache. Coup de chien n'implique plus que la soudaineté d'un phénomène dangereux, comme une bourrasque en mer, etc.
Humeur, caractère de chien « exécrable ». Évoque le roquet hargneux plutôt que l'animal dangereux.
Il a un caractère de chien. Il a juste fallu qu'on me dise demonter la garde avec celui-là qui a un caractère de chien. J'aurais pu être avec quelqu'un qui comprenne. Alors, ça vaudrait la peine. À tout moment il se passe des choses importantes. Il ne bouge pas. Il s'en fout. Il a un caractère de chien.
J. Giono, Batailles dans la montagne, Pl. t. II, p. 999.
Mal de chien (dans : avoir un mal de chien pour...) « grande difficulté ».
[elle] croit qu'il...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La culture rend-elle l'homme plus humain?
  • La culture rend t elle l'homme plus humain ?
  • La culture rend t'elle l'homme plus humain
  • La culture nous rend-elle plus humain
  • La culture nous rend t-elle plus humain ?
  • La culture nous rend elle plus humain
  • la culture nous rend elle plus humain
  • La culture rend t-elle plus humain? intro

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !