La déchristianisation et ses conséquences

Pages: 7 (1707 mots) Publié le: 16 novembre 2010
La déchristianisation et ses conséquences

L’article 10 de la Déclaration des Droits de l’Homme et du citoyen énonce que "Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l’ordre public établi par la loi". Le Pape Pie VI condamna cette déclaration car elle « accorde à l’homme des droits en dehors de Dieu ». On consacre ici la libertéde culte même si on retrouve la notion de l’être suprême dans le préambule de cette même déclaration. Il semblerait que cette Déclaration soit le commencement de tensions entre l’Eglise et l’Etat. Des tensions qui connurent leur apogée en pleine Terreur lors de la politique de déchristianisation.
Celle-ci s’entend en effet de l’entreprise délibérée d’hommes dont les noms sont connus et lesintentions avouées, dirigées contre la foi chrétienne et qui use des prérogatives de contrainte que confère le pouvoir politique (dictionnaire des religions). Cela réside en un processus de déconfessionnalisation, la dé dogmatisation, la désinstitutionalisation et l’individualisation des sentiments religieux.
Il est important de distinguer la déchristianisation de la sécularisation. Henri Desroche ladéfinie comme la libération des consciences de l’influence religieuse tendant vers une autonomie toujours plus grande en évacuant toute référence religieuse. Cela a abouti au principe de laïcité alors que la déchristianisation semble plus être une répercussion de la pensée déiste et anti-ecclésiastique de l’époque. Malgré le vouloir de rompre avec la religion catholique, les révolutionnaires nerompent pas avec l’idée de religion dans son ensemble ainsi, ils créent d’autres cultes et instaurent notamment le culte de l’Etre suprême.
Alors, quelles sont les conséquences de cette déchristianisation ? Pour les comprendre il faut savoir que la déchristianisation eut plusieurs stades. Ainsi, le gouvernement a d’abord essayé de faire un compromis avec l’Eglise avant de la persécuter (I). Cequi entraina des conséquences sur la population française ainsi que sur les homme politiques (II).

I. Le changement du système de déchristianisation, du compromis à la persécution

La déchristianisation a commencé tout doucement. D’abord le gouvernement aura tenté de soumettre (A) l’Eglise pour finalement la persécuter (B).

A. La tentative de soumission de l’Eglise.

Dès 1789, lesrévolutionnaires ont tentés de soumettre l’Eglise à l’Etat. Ainsi fut pris en novembre 1789 un décret nationalisant les biens de l’Eglise. Désormais tous les biens de l’Eglise sont à la disposition de la Nation. Auparavant indépendante, elle est soumise à l’Etat. En effet, celui-ci gère alors les frais du culte et l’entretiens des ministres. Par la suite, les révolutionnaires supprimèrent les vœuxmonastiques. Le décret du 13 février 1790 énonce que la loi constitutionnelle du royaume ne reconnaitra plus de vœux monastiques solennels. Les prêtres ont le droit des monastères et des maisons religieuses en ne faisant qu’une simple déclaration à la municipalité. Là, le vœux monastique perd tout son caractère sacré. Auparavant l’entrée dans les ordres était à vit aeternam. On désacralise par cedécret l’engagement des religieux envers Dieu et par la même on délaisse l’importance de l’Être supérieur dans une France qui compte encore pourtant beaucoup de croyants notamment dans les provinces. Les révolutionnaires allèrent plus loin encore, en effet, le 12 juillet 1790 fut votée la constitution civile du clergé. Là, le gouvernement de l’époque régit complètement l’organisation de l’Eglise.Elle est donc complètement soumise aux révolutionnaires tout en étant séparée de l’Etat. Auparavant, l’Eglise avait un rôle important au sein de la royauté. De plus le caractère sacré du Roi renforçait son pouvoir. Là on assiste clairement à la soumission de cette Eglise celle-ci n’étant plus une partie du gouvernement mais tenu par lui elle est donc nécessairement à sa botte. Seulement, les...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La déchristianisation de la france et ses conséquences politiques
  • Conséquences
  • Conséquences
  • Les conséquences
  • Conséquences
  • les conséquences
  • Conséquences du pas
  • Les consequences

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !