La décolonisation francaise

Pages: 6 (1434 mots) Publié le: 11 novembre 2010
Introduction

La Seconde Guerre mondiale, qui n'a pas épargné le monde colonial, y a quelque peu étouffé les revendications des mouvements nationalistes. Elle ne les a pas, loin de là, fait disparaître. Dès les lendemains du conflit, dans l'empire français comme ailleurs, se manifestent de nouvelles remises en cause de la domination de la métropole. Le jour même de l'armistice du 8 mai 1945,des nationalistes algériens déclenchent des troubles dans la région de Constantine. Les réponses données par la France à ces mouvements d'émancipation demeurent longtemps répressives. La France va connaître l'engrenage des guerres coloniales. Mais au temps de l'intransigeance succédera le temps du dialogue, quand les déboires des affrontements militaires imposeront les nécessités de la négociation.I - Le temps de l'intransigeance (1944-1954)

1. La France et les revendications nationalistes après la guerre

Dans l'empire, l'image de la France sort ternie de la guerre mondiale. Elle a perdu une part de son prestige, noyée dans la défaite de 1940 et la politique de collaboration avec l'Allemagne. Certaines de ses possessions ont été ballottées durant le conflit : les Japonais ontoccupé l'Indochine, les Américains ont débarqué en Afrique du Nord tandis que l'AEF s'est ralliée au général de Gaulle contre le pouvoir de Vichy.
Pourtant, la Libération y a fait naître des espoirs. Les hommes de la Résistance, qui sont au pouvoir, ont proposé dans le programme du CNR “ l'extension des droits des populations indigènes et coloniales ”, ce que le général de Gaulle a confirmé dans sondiscours de Brazzaville en janvier 1944. La Constitution de la Ve République, adoptée en 1946, si elle reconnaît l'égalité des droits, maintient cependant la prépondérance de la métropole sur les diverses parties de son empire. En fait, l'idée de l'indépendance reste étrangère aux représentations du moment. La plus grande partie du monde politique et intellectuel (à l'exception notable descommunistes), l'essentiel de l'opinion publique, l'école, les groupes de pression favorables aux colons également, continuent de défendre une vision idéalisée de l'œuvre civilisatrice de la France dans le monde colonial.
Les revendications d'indépendance sont cependant de plus en plus fortes. Une élite indigène, formée dans les universités françaises ou dans la hiérarchie militaire et les FFL,structure le discours nationaliste en s'appuyant sur les principes démocratiques (la charte de l'ONU rappelle, en 1945, le droit à l'autodétermination des peuples), ou sur une analyse marxiste de la domination coloniale (Hô Chi Minh en Indochine).

2. Les réponses de la France aux revendications nationalistes

Les premiers actes venant en réponse à l'agitation nationaliste demeurent identiques àceux d'avant la guerre : refus du dialogue et recours à la répression. Les soulèvements algériens à Sétif et dans le Constantinois en 1945 sont matés avec brutalité. À Madagascar, le recours à la force fait environ 100 000 morts. Mais c'est en Indochine que l'intransigeance s'affirme avec la plus grande netteté.
En 1946, Hô Chi Minh avait accepté l'intégration de l'Indochine dans la “ Communauté ”,prévue par la Constitution, moyennant la reconnaissance d'une république démocratique du Viêt-nam. La position dominante de la France n'en demeurait pas moins intacte. La poussée nationaliste croissante, fortement soutenue par le mouvement populaire, l'activisme du Viêt-minh (Ligue pour l'indépendance du Viêt-nam), l'intransigeance des colons et de l'administration française, entraînent la régiondans un conflit de plus en plus violent et qui se trouve marqué par le climat de guerre froide où Américains et États communistes soutiennent chacun leur camp. Malgré l'envoi constant de renforts métropolitains, le désastre français de Diên Biên Phû, en mai 1954, confirme l'impasse militaire. Pierre Mendès France, investi pour ce faire, négocie la paix à Genève en juillet 1954. L'Indochine...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La décolonisation française
  • La décolonisation française
  • La décolonisation française et britannique
  • La décolonisation de l'afrique française
  • La décolonisation de l'afrique française
  • Colonisation et décolonisation française
  • Paragraphe argumenté sur la décolonisation de l'afrique française
  • Colonisation et décolonisation françaises (des années trente à 1962)

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !